Posted by: africanpressorganization | 29 April 2009

OMS / Note de briefing sur la grippe porcine

 


 

 

OMS / Note de briefing sur la grippe porcine

 

 

GENEVE, Suisse, 29 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — OMS / Note de briefing sur la grippe porcine

1. Introduction 

 

Face aux cas de grippe porcine à A/H1N1 signalés d’abord au Mexique et aux États-Unis d’Amérique et ensuite dans certains autres pays, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, après avis du Comité d’experts internationaux, a décidé que les événements actuels constituent une urgence de santé publique de portée internationale, au sens du Règlement sanitaire international (2005). Par ailleurs, l’OMS a décidé, le 27 avril 2009, d’élever de 3 à 4 (sur une échelle qui en comte 6), la phase d’alerte à une pandémie. Le passage à une phase d’alerte pandémique supérieure signifie que la probabilité d’une pandémie a augmenté, mais non qu’une pandémie est inévitable. À mesure qu’elle disposera d’informations supplémentaires, l’OMS pourra décider soit de rétablir la phase 3, soit de passer à un niveau d’alerte supérieur.

 

S’agissant des mesures de santé publique, le Directeur général, conformément au Règlement, recommande, sur l’avis du Comité, que tous les pays intensifient la surveillance de flambées inhabituelles de maladies de type grippal et de pneumonie sévère, étant donné qu’aucune région du monde n’est à l’abri de la grippe porcine. Vu l’extension considérable du virus, le Directeur général a estimé qu’il n’était pas réaliste de chercher à endiguer la flambée. Il convient actuellement de privilégier les mesures d’atténuation. Le Directeur général a recommandé de ne pas fermer les frontières et de ne pas apporter de restrictions aux voyages internationaux. Il serait judicieux pour les personnes malades de remettre à plus tard les déplacements à l’étranger et pour les personnes présentant des symptômes à la suite d’un voyage international de rechercher des soins médicaux.

 

La maladie touche «des jeunes adultes en bonne santé», et la mutation du virus est inédite, «dans des gênes jamais rencontrés auparavant». Tous les pays du monde entier doivent se préparer une pandémie de grippe porcine : amélioration de la surveillance et de la collecte de données, le prépositionnement d’antiviraux et d’autres fournitures, actualisation des plans de préparation.

 

Le Directeur général de l’OMS a estimé que la production du vaccin contre la grippe saisonnière devait être poursuivie à ce stade, sous réserve d’une réévaluation suivant l’évolution de la situation. L’OMS facilitera le processus nécessaire à la mise au point d’un vaccin efficace contre le virus A/H1N1. Le Directeur général a souligné que toutes les mesures devaient être conformes à l’objet et à la portée du Règlement sanitaire international.

 

 

2. Situation actuelle 

 

A la date du 27 avril 2009, cinq pays ont notifié des cas confirmés de grippe porcine à A/H1N1. Il s’agit du Mexique, des Etats-Unis, du Canada, de l’Espagne et de la Grande-Bretagne.

 

Au Mexique, en fin mars 2009, on a observé une augmentation inhabituelle d’infections respiratoires aiguës sévères qui s’est intensifiée au cours de la première semaine d’avril. Du 17 au 26 avril, 1455 cas probables de grippe avec une grave pneumonie dont 84 décès ont été signalés. Parmi ces 1455 cas, 25 de la ont été confirmés comme des cas grippe porcine A/H1N1 dans les laboratoires de référence de Winnipeg au Canada et dans le CDC des Etats-Unis. Jusqu’au 27 avril 2009, 152 décès étaient notifiés. C’est le seul pays où des décès dus à la grippe porcine sont observés.

 

Aux Etats-Unis, 2 cas humains confirmés de la grippe porcine ont été notifiés le 18 avril 2009. Actuellement, 20 cas humains de grippe porcine y ont été confirmés (8 à New York, 7, en Californie, au Texas, 2, 2 et 1 dans le Kansas, en Ohio). D’autres cas suspects sont en investigation. Ce virus a été décrit aux États-Unis comme un nouveau sous-type A/H1N1, qui n’avait pas encore été détecté chez le porc ou chez l’homme. Au 27 avril 2009, 44 cas confirmés ont été notifiés.

 

Au Canada, il y a eu 4 cas humains confirmés, sans décès, de grippe porcine H1N1 chez les enfants ayant une histoire d’un récent voyage à Cancún Mexique. En Espagne, un cas confirmé a été notifié le 27 avril 2009. Deux autres cas confirmés ont été déclarés en Grande-Bretagne.

 

D’autres pays ont signalés des cas suspects : Nouvelle-Zélande (25 cas), Espagne (8 cas)

 

Il existe des preuves de la circulation d’une souche qui n’avait pas encore été détecté chez les porcs ni chez l’homme. Tous les cas constatés seraient issus de contamination d’homme à homme.

 

3. Epidémiologie

 

La grippe porcine est une maladie respiratoire des élevages de porcs due à un virus grippal de type A. Ce virus d’origine animale est identifié comme A/H1N1. Le virus actuel a muté de façon inédite, dans des gênes jamais rencontrés auparavant.

 

La grippe porcine n’est pas une nouvelle maladie. Il s’agit d’une affection atteignant le porc, décrite depuis des décennies. L’agent responsable de la grippe du porc classique, un virus de type A H1N1, a été isolé pour la première fois en 1930. Quatre sous types principaux de virus A (classés en fonction de leurs protéines, hémaglutinines [H] et neuraminidase [N]) ont été isolés depuis chez le porc : H1N1 (le plus fréquent), mais aussi H1N2, H3N2 (mis en évidence en 1998) et H3N1.

 

La grippe porcine ne se transmet pas en mangeant de la viande du porc, le virus ne survit pas à la cuisson. La transmission d’homme à homme, se fait par voie respiratoire.

 

Des cas sporadiques de contamination animal-homme ont été décrits de longue date. Il s’agissait habituellement de sujets en contact étroit pour des raisons professionnelles avec des porcs malades. Cependant quelques observations de transmissions interhumaines ont déjà été décrites. L’épidémie humaine la plus importante semble être survenue au New Jersey en 1976 dans le camp d’entraînement de l’armée américaine de Fort Dix. Elle a concerné 200 personnes avec un cas mortel.  Le dernier décès par grippe porcine aux Etats-Unis date de 1988 et est survenu dans le Wisconsin. Avant l’épisode actuel, depuis 2005, 12 cas avaient été diagnostiqués aux Etats-Unis. La maladie peut atteindre des jeunes adultes en bonne santé.

Il n’existe pas un vaccin pour la forme humaine de la grippe porcine. Le seul vaccin pour l’homme qui existe correspond à une souche précédente du virus. De même, le vaccin contre la grippe saisonnière humaine ne protège pas contre la grippe porcine. Un nouveau vaccin devra être développé.

D’après la très courte expérience des CDC basée sur les premiers cas survenus aux Etats-Unis depuis fin mars 2009 en Californie et au Texas, le virus serait résistant à l’amantadine et à la rimantadine mais sensible à l’oseltamivir (Tamiflu) et au zanamivir (Relenza). Ces deux produits sont donc recommandés en prévention comme en traitement.

 

3. Symptomatologie

 

Les symptômes ne sont pas spécifiques et s’apparentent à ceux d’une grippe classique (dite “saisonnière”). Il s’agit de fièvre, toux, écoulement nasal, douleurs articulaires et/ou musculaires (courbatures) et de fatigue. A ces signes s’associent parfois diarrhées et vomissements. Les formes inapparentes après contamination interhumaine étaient jusqu’ici fréquentes puisque, par exemple dans le cas du Wisconsin de 1988, de nombreux sujets contacts asymptomatiques se sont révélés séropositifs pour ce virus.

 

Nota bene : Que faire en cas de voyage au Mexique?

 

Si le voyage au Mexique est estimé indispensable il est recommandé de se conformer aux préconisations des autorités sanitaires mexicaines : éviter les lieux de rassemblement public, respecter les règles d’hygiène élémentaire (lavage soigneux et régulier des mains, aération des pièces). Avant le départ, prendre contact avec son médecin traitant.

 

Pour les personnes revenant d’un voyage au Mexique, les ministères incitent à prendre contact avec son médecin traitant si des symptômes apparaissent dans les sept jours suivant le retour.

 

SOURCE 

World Health Organization (WHO)


Categories

%d bloggers like this: