Posted by: africanpressorganization | 24 April 2009

Côte D’Ivoire / L’ONUCI participe au lancement du festival mondial de la paix

 


 

 

 

Côte D’Ivoire / L’ONUCI participe au lancement du festival mondial de la paix

 

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 24 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations-Unies en Côte D’Ivoire a participé jeudi à la cérémonie officielle de lancement du Festival Mondial pour la Paix, avec la réalisation d’un projet à impact social sur le campus universitaire de Cocody.

 

C’est l’Hôtel du District d’Abidjan qui a abrité la manifestation, initiée par la Fédération pour la Paix Universelle (FPU), Organisation Non Gouvernementale affiliée à l’Organisation des Nations-Unies et créée en 1999 à New-York.Elle se définit comme une alliance mondiale regroupant des hommes et des femmes désireux de bâtir un monde de Paix, à travers le Dialogue, l’Education et le Service.

 

S’exprimant au nom de la mission onusienne, le Porte-parole de l’ONUCI, Hamadoun Touré, a adressé les félicitations et les encouragements du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, YJ Choi, aux organisateurs. Il a expliqué que la paix allait au-delà du silence des armes. La paix véritable a-t-il expliqué, doit assurer la quiétude aux populations ivoiriennes, leur garantir la liberté d’aller et de venir sur tout le territoire national, leur donner la possibilité d’entreprendre, leur offrir la chance d’aller à l’école et l’opportunité de trouver un emploi.

 

M. Touré a également mis en exergue les avancées enregistrées par le processus au cours des deux dernières années, c’est à dire depuis la signature de l’Accord politique de Ouagadougou estimant que chaque qui passait nous rapprochait de la sortie de crise.

 

Auparavant, l’Iman Cheick Kobeissi Abdul Menhem, de l’Association Al Ghadir a exposé les différents chapitres de ses recherches en définissant la paix comme « le sentiment de sécurité, l’alliance et la conciliation mutuelle entre les nations ».Il a en outre indiqué que toutes les religions promeuvent la paix à travers le respect des principes et des idéologies qui assurent le bonheur et le développement spirituel, économique et financier.

 

Pour sa part, Madame Ladji Wangué, Présidente-Fondatrice de l’ONG Soleil Réconciliation et – nouvellement promue Ambassadrice de la Paix par cette association – a souligné les réalisations de son association et sa collaboration fructueuse avec l’ONUCI.

 

Prenant la parole à son tour, l’Ambassadeur du Liban en Côte d’Ivoire Ali Ajami, par ailleurs , Président de la cérémonie, a rappelé la longue histoire entre les Ivoiriens et ses compatriotes qui ont joué un rôle majeur dans la construction de la vie économique, sociale et financière de ce pays qui représente, en fait, «  leur première patrie » .En effet, pour avoir subi , eux-aussi, les affres de la guerre, ils ont su soutenir les Ivoiriens dans les moments difficiles qu’ils ont traversés.

 

Enfin, Adama Doumbia, Directeur Afrique de l’Ouest de la Fédération pour la Paix Universelle, a, dans son intervention, mis en exergue les principes qui régissent le FPU a savoir le rêve de Dieu, l’importance d’un effort interreligieux pour la paix, la culture du service et un appel à fonder « Une seule Famille sous Dieu ». Car a-t-il dit « c’est ainsi que nous pouvons résoudre la crise économique et morale qui engloutit nos sociétés et accueillir un âge de justice et d’équité pour toutes les nations ».

 

Au cours de cette manifestation, une dizaine d’hommes et de femmes, leaders dans leur domaine respectif, ont été faits Ambassadeurs de la Paix de la FPU. 

 

La matinée du samedi 25 Avril prochain sera consacrée à une activité d’intérêt public visant à nettoyer le campus de Cocody. Ce projet a été réalisé grâce à la contribution financière de la communauté libanaise, estimée à 3 millions de FCFA.

 

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: