Posted by: africanpressorganization | 10 April 2009

Madagascar / La France a clairement condamné les conditions extra-constitutionnelles dans lesquelles est intervenu le changement de pouvoir .

 


 

Madagascar / La France a clairement condamné les conditions extra-constitutionnelles dans lesquelles est intervenu le changement de pouvoir .

 

PARIS, France, 10 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — Actualités diplomatiques du ministère français des Affaires étrangères / Point de presse du 09 avril 2009

(…)

(L’Union africaine a appelé hier ses partenaires à “s’abstenir de toute action de nature à conforter l’illégalité à Madagascar”. Sachant que la France n’a pas suspendu son aide au régime en place, pensez-vous que cet appel la concerne tout particulièrement ?)

 

 

Comme l’Union africaine, nous avons clairement condamné les conditions extra-constitutionnelles dans lesquelles est intervenu le changement de pouvoir à Madagascar.

 

Nous partageons avec l’Union africaine le souhait d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel par un processus de transition fondé sur un consensus de toutes les parties, issu d’un dialogue national le plus large possible, et de l’organisation d’élections dans des délais aussi courts que possible.

 

Avec la communauté internationale, et notamment l’Union africaine, nous sommes disponibles pour accompagner un tel processus consensuel, seul à même de sortir Madagascar de la crise.

 

Nous estimons que cette position, qui est partagée par l’ensemble de la communauté internationale, doit s’accompagner d’une nécessaire solidarité avec la population malgache durement éprouvée par cette crise politique.

 

Comme d’autres partenaires de Madagascar, dont l’Union européenne, la France n’a donc pas interrompu ses programmes de coopération déjà en cours, en particulier son aide humanitaire et alimentaire, afin de ne pas pénaliser plus encore la population malgache./.

 

 

 

SOURCE : France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: