Posted by: africanpressorganization | 7 April 2009

Côte d’Ivoire / Les médias ivoiriens au contact des réalisations du système des Nations Unies

 


 

Côte d’Ivoire / Les médias ivoiriens au contact des réalisations du système des Nations Unies

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 7 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — Le système des Nations Unies (SNU) entreprend depuis lundi, un tour des médias afin de montrer à la presse ivoirienne les acquis des actions menées conjointement en Côte d’Ivoire par les Nations Unies en vue de soutenir le processus de paix.

 

C’est dans ce cadre, qu’une forte délégation comprenant l’ONUCI, le PNUD, l’UNICEF, le PAM, la FAO et conduite par Mme Julie Belanger chef du Bureau OCHA, est arrivée à Korhogo avant de se rendre le même jour dans le village de Bahouakaha situé à une trentaine de kilomètres.

 

Dans ce village, le projet conjoint d’appui au Programme National de Nutrition a pu donner l’illustration de la parfaite synergie des actions menées par l’ensemble des agences du Système des Nations Unies dont fait partie l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire.

 

Ce centre qui reçoit plus de 200 enfants malnutris modérés et environ 450 mères allaitantes, vient selon l’infirmier responsable, Dieudonné Gueu, réduire le taux de prévalence de la malnutrition et celui de la pauvreté qui ont atteint un seuil élevé dans cette partie de la Côte d’Ivoire. Il a expliqué que la synergie des actions menées par le SNU contribuait à la guérison rapide des enfants et à une meilleure éducation des mères chargées de suivre leur alimentation et leur croissance. « Nous constatons que les activités conjoints de nutrition du SNU ont été un succès total à tel point que les populations bénéficiaires ont bien adhéré à ces projets », a indiqué M Gueu.

 

Il a par ailleurs annoncé que les villageois ont, pour soutenir l’action du SNU, décidé d”ériger un centre de nutrition dont la construction a été parachevé grâce à un projet à impact rapide (QIP’s) de l’ONUCI. Il a expliqué que pour manifester leur reconnaissance au SNU, les populations de Bahouakaha ont décidé de baptiser ce centre, « Centre nutritionnel Georg Charpentier ».

 

Il faut rappeler que l’action multiforme des Nations Unies ne s’arrête pas là. La FAO et le Pam viennent en appui en apportant une assistance en kits maraichers aux mères des enfants malnutris en leur assurant une formation sur les techniques culturales et en leur octroyant les outils adéquats pour pérenniser les actions menées par le SNU.

 

Le sous-préfet de Korhogo, Kouadio Eugène, qui a pris part à cette cérémonie a estimé que l’action du SNU venait contribuer à la lutte contre la pauvreté et aidait les populations à devenir autonomes. Pour lui, la synergie d’actions du SNU observée dans la région de Korhogo doit être étendue à toute la Côte d’Ivoire qui en a besoin.

 

La chef de la délégation Julie Bélanger, qui a pu visiter le centre et le projet expérimental de produits maraichers, a salué le dynamisme et l’intérêt de la population face aux actions menées par toutes les composantes des Nations Unies. Elle a expliqué que ce tour des médias qui va durer une semaine et se rendra à San Pedro et à Man, vise à montrer que les Nations Unies travaillent ensemble afin de consolider la paix « Nous menons des actions humanitaires et visons à la pérennisation de nos actions en essayant d’impliquer au mieux les populations dans ce que nous entreprenons pour elles », a ajouté Mme Belanger.

 

SOURCE : Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: