Posted by: africanpressorganization | 6 April 2009

La Commission européenne alloue 4,7 millions d’euros pour lutter contre l’épidémie de méningite au Niger et au Nigeria

 


 

La Commission européenne alloue 4,7 millions d’euros pour lutter contre l’épidémie de méningite au Niger et au Nigeria

 

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 6 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — Le Service d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) a apporté une réponse rapide à l’importante épidémie de méningite qui touche le Nigeria et le Niger en allouant 4,7 millions d’euros (3, 082, 997,900 francs CFA) afin de soutenir les efforts déployés pour contenir l’épidémie et soigner les malades. L’épidémie a déjà couté la vie à près de 1 840 personnes dans l’ensemble de la région, dont 1 161 au Nigeria et 206 au Niger. A ce jour, on estime le nombre de cas déclarés à près de 32 000 dont 22 429 au Nigeria et 5 729 au Niger. Il est probable que la situation s’aggrave dans les semaines qui viennent alors que la saison épidémique ne fait que commencer. Le nombre de cas au Nigeria et au Niger est suffisamment élevé pour que cette flambée soit considérée comme une épidémie majeure.

 

Les partenaires humanitaires de la Commission européenne ont répondu à cette crise dès le début de l’épidémie aidant ainsi à contenir la contamination au sein d’une population extrêmement vulnérable et peu préparée à combattre les infections mortelles. On estime que plus de 4,6 millions de personnes entre 2 et 30 ans, le groupe le plus exposé, devront être vaccinées contre la méningite et recevoir un traitement urgent : 2,2 millions au Niger et 2,4 millions au Nigéria. Le traitement sera dispensé à tous les groupes d’âge.

 

“Nous sommes confiants que la réponse rapide à cette épidémie de méningite permettra de contenir sa propagation et nous prévoyons que le traitement réduira la mortalité due à cette maladie grave. La Commission continue à suivre de près la situation car nous ne sommes qu’au début de la saison épidémique et le nombre de cas continuera à augmenter dans les semaines à venir » dit Dr. Amparo Laiseca, spécialiste santé pour la Commission européenne basée dans la région.

La méningite à méningocoque est une infection bactérienne des méninges (les minces lames de tissus entourant le cerveau et la moelle épinière). Elle se transmet de personne à personne par la salive et les secrétions nasales. La susceptibilité à la méningite diminue avec l’âge mais les enfants,  jusqu’à l’adolescence, constituent le groupe le plus vulnérable. 

Cette nouvelle enveloppe est canalisée à travers le Service d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO), sous la responsabilité du Commissaire Louis Michel, en soutien à des projets mis en œuvre par des partenaires opérationnels tels que des Organisations humanitaires Non Gouvernementales (ONG).

La Commission européenne finance depuis des années des opérations d’urgence à travers le monde visant à réduire l’impact des épidémies. En Afrique de l’Ouest, près de 10 millions d’euros ont été alloués à cette fin depuis 2004 afin de combattre la propagation de maladies mortelles et aider les populations les plus vulnérables à se prémunir contre de nouvelles épidémies.

La Commission européenne est l’un des plus importants donateurs d’aide humanitaire dans le monde. Depuis 1992, la Commission européenne a financé et coordonné des opérations humanitaires dans plus de 100 pays étrangers à l’Union. Près de 100 experts humanitaires sont basés dans les zones de crise à travers le monde. L’aide humanitaire de la Commission va directement aux peuples en détresse, indépendamment de leur nationalité, leur âge, leur religion, leur sexe, leur origine ethnique ou leurs opinions politiques.

 

SOURCE : European Commission


 


Categories

%d bloggers like this: