Posted by: africanpressorganization | 4 April 2009

Darfour / Mission d’évaluation humanitaire

 


 

Darfour / Mission d’évaluation humanitaire

 

EL FASHER (DARFUR), Sudan, 4 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — Point de presse quotidien du bureau de la porte-parole du secrétaire général de l’ONU / 3 avril 2009

 

Une mission d’évaluation humanitaire pour les trois États du Darfour a été envoyée pour mesurer l’impact de la décision que le Gouvernement du Soudan a prise de renvoyer 13 ONG internationales et d’interdire d’activités trois ONG nationales.

 

OCHA a indiqué que l’évaluation a débuté hier dans l’État du Nil bleu.  Les équipes commises à cette mission examineront les données et les informations concernant les programmes gérés par les ONG expulsées et évalueront leur degré de dégradation.

 

Certaines des ONG expulsées menaient des activités humanitaires, en plus d’importantes opérations de redressement et de développement au profit des populations dans les trois États que sont Abyei, Kordofan et le Nil Bleu.  Les agences des Nations Unies et les ONG restées sur place continuent à subir l’impact de ces expulsions.  La mission qui a été envoyée se compose de représentants du Gouvernement d’unité nationale soudanais, du Comité des trois États et de l’ONU.

 

Dans le même temps au Darfour et dans le but de palier les défaillances créées par l’expulsion et l’interdiction d’ONG, le Fonds des NationsUniespour l’enfance(UNICEF) a, durant la semaine dernière, fourni aux centres hospitaliers six kits de soins de santé primaire contenant des médicaments essentiels et du matériel pour les programmes de soins à El Fasher, dans le cadre de son soutien à court terme au Ministère de la santé du Nord-Darfour.

 

L’UNICEF s’est également attelé à palier la situation en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène dans le camp de Zam Zam, où ont continué d’arriver de nouvelles personnes déplacées.

 

Par ailleurs, selon l’UNICEF, dans l’Ouest-Darfour, l’assainissement, la promotion de l’hygiène et la gestion des déchets n’ont repris dans aucun des camps.

 

Dans le même temps, le Groupe de haut niveau de l’Union africaine sur le Darfour est arrivé, aujourd’hui, à El Fasher, au Nord-Darfour, pour y rencontrer les responsables de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), et de hauts responsables du Gouvernement de la région.

 

La MINUAD a signalé que le Groupe de haut niveau est dirigé par l’ancien Président sud-africain, Thabo Mbeki.

 

 

SOURCE : United Nations – Office of the Spokesperson of the Secretary-General


Categories

%d bloggers like this: