Posted by: africanpressorganization | 2 April 2009

Côte d’Ivoire / L’ONUCI encourage la poursuite des efforts dans le processus d’identification et d’enrolement

 


 

Côte d’Ivoire /
L’ONUCI encourage la poursuite des efforts dans le processus d’identification et d’enrolement

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 2 avril 2009/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire a noté jeudi avec satisfaction que le processus d’identification et d’enrôlement, qui observe une pause de deux semaines, a franchi la barre de 6 millions de personnes enrôlées, le 30 mars dernier.

Au cours du point de presse hebdomadaire de l’ONUCI, le Porte-parole, Hamadoun Touré, a rappelé que ces avancées avaient été possibles en dépit des retards et de difficultés rencontrées sur le terrain. C’est pourquoi, dira M. Touré, l’ONUCI encourage les parties ivoiriennes « à poursuivre les efforts entrepris pour l’ouverture des 298 derniers centres sur les 11.020 centres de collecte prévus ».

Il a également fait le point de la Reconstitution des registres d’état civil détruit ou perdu. A ce niveau, le Porte-parole a révélé que selon les informations parvenues à la mission, 40 400 requêtes ont été acceptées par les Commissions administratives sur les 104 182 enregistrées à ce jour. Cette étape judiciaire, a-t-il souligné, se déroule concomitamment avec la phase Administrative. A ce niveau il a précisé que sur les 8.368 requêtes enregistrées, 750 avaient été acceptées, tandis que sur les 255 Commissions prévues, 254 ont démarré leurs activités.

Poursuivant sur les activités de la mission onusienne, le Porte-parole a annoncé la formation par l’ONUCI à Man d’une cinquantaine d’officiers des Forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN) en matière des droits de l’Homme. « L’objectif de la formation est de contribuer à réduire les graves cas de violation des droits de l’homme constatés sur le terrain, particulièrement dans cette zone » a expliqué M Touré.

 

Sur un autre plan, il a souligné la part active prise par l’ONUCI dans la campagne de vaccination contre la poliomyélite. Outre un appui logistique traduit par le transport par voie aérienne et terrestre sur l’ensemble du territoire ivoirien, des médecins ayant la supervision de la campagne ainsi que les vaccins et les doses de vitamines A et de déparasitants, la mission onusienne a assuré l’aspect sécuritaire de l’Opération. Selon M. Touré des militaires et policiers des Nations Unies ont été déployés à cet effet dans les zones réputées difficile d’accès. Un appui conséquent qui a permis un excellent résultat. « Un taux de couverture vaccinale record de 99% a pu être atteint. Lors de la première phase qui s’était déroulée du 27 février au 2 mars, le taux national de couverture était de 93% » a ajouté Le Porte-parole.

 

Enfin, il a annoncé que le bataillon marocain déployé à Duekoué avait assuré le mercredi1er avril au soir, l’extinction d’un incendie au marché de cette localité le 2009.

 

Se prononçant à la demande des journalistes sur la nécessité d’instaurer une nouvelle période de transition, le Porte-parole a estimé qu’il s’agissait d’un débat ivoiro-ivoirien auquel évite de se mêler la communauté internationale qui veille à rester concentrée sur l’avancée du processus de paix et notamment sur l’Application de Ouaga IV. « Nous évitons d’être impliqués dans d’autres querelles ou dans d’autres débats qui pourraient ne pas être directement liés au mandat pour lequel nous sommes là. Cela dit, nous veillons que rien ne se fasse qui puisse compromettre les résultats acquis et les avancées enregistrées » a-t-il expliqué avant de rappeler que l’ONUCI encourageait les parties ivoiriennes à poursuive sur la voie empruntée à cet effet.

 

 

SOURCE : Mission of UN in Côte d’Ivoire


 


Categories

%d bloggers like this: