Posted by: africanpressorganization | 1 April 2009

Tournée africaine du président de la république / Réponse de la secrétaire d’état chargée des affaires étrangères et des droits de l’homme, Rama Yade, à une question d’actualité à l’Assemblée Nationale

 


 

Tournée africaine du président de la république / Réponse de la secrétaire d’état chargée des affaires étrangères
et des droits de l’homme, Rama Yade, à une question d’actualité à l’Assemblée Nationale

 

PARIS, France, 1er avril 2009/African Press Organization (APO)/ — Tournée africaine du président de la république

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Députés,

Madame la Députée,

En se rendant une nouvelle fois en Afrique, au Niger et dans les deux Congo, le président de la République est venu avec l’ambition de redéfinir avec les Africains une relation privilégiée, débarrassée des pesanteurs du passé et tournée vers l’avenir.

J’ai constaté moi-même que cette ambition était particulièrement bien reçue par nos interlocuteurs, aussi bien par les acteurs politiques que par les représentants des sociétés civiles.

En République démocratique du Congo, le président a soutenu les autorités démocratiquement élues dans leur choix courageux pour le rétablissement de la paix dans l’est du pays, où, je vous le rappelle, plus de 200.000 femmes ont été violées depuis 2003, dans l’indifférence coupable du reste du monde.

Au Congo-Brazzaville, il a également appelé au renforcement des droits de l’Homme et de la démocratie.

Il y a rencontré les partis d’opposition et a appelé à l’organisation d’élections sereines et transparentes.

La France veut forger de véritables partenariats stratégiques avec les pays africains, tel le Niger, et, en matière économique, dans la gestion des ressources du continent, comme pour la question des accords de défense, la transparence est désormais la règle.

 

Enfin, à la veille du G20, le président souhaite que l’on donne la parole au continent africain. Il y plaidera donc la cause de l’Afrique. Avec son incroyable énergie, l’Afrique va se relever. Elle peut compter sur le soutien déterminé de la France et de l’Europe. Cette nouvelle fraternité, je la partage entièrement.

Je me suis rendue plus de dix fois en Afrique et je voudrais vous faire partager ma conviction : ce sont les femmes d’Afrique, qui sont souvent les principales victimes des conflits sur le continent, qui seront aussi les premières actrices de la reconstruction. Le nouveau partenariat que la France propose à l’Afrique doit aussi passer par elles./.

 

 

SOURCE : Assemblée Nationale française


Categories

%d bloggers like this: