Posted by: africanpressorganization | 1 April 2009

Côte d’Ivoire / L’ambassadeur d’Australie à l’ONU « impressionné » par les 1000 microprojets

 


 

Côte d’Ivoire / L’ambassadeur d’Australie à l’ONU « impressionné » par les 1000 microprojets

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 1er avril 2009/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant permanent de l’Australie auprès des Nations Unies, L’ambassadeur Robert Hill, en visite à Bouaké, s’est déclaré « très impressionné » par l’initiative des 1000 microprojets, mise en œuvre par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) pour soutenir la réinsertion socio-économique des ex-combattants et des jeunes à risque.

 

M. Hill a visité successivement une ferme de « volaille » à 10 km au nord de Bouaké et une porcherie dans le village d’Olienou, dans la banlieue Est de la ville.

 

Une dizaine de jeunes ex-combattants des Forces armées des Forces nouvelles (FAFN), aujourd’hui éleveurs de volailles, sont impliqués dans le premier microprojet. Ils élèvent 2000 poulets de chair qui leur rapportent environ 150 000 FCFA par mois. Ils sont actuellement à leur deuxième cycle de production, depuis le démarrage de l’opération, fin 2008.

 

De même, la porcherie d’Oliénou est la principale source de revenus pour la quinzaine d’ex-combattants qui l’exploitent. Non seulement, ils ont su tirer profit de l’aide initiale de l’ONUCI, mais, ils ont aussi pu lancer une exploitation parallèle qui leur assure un complément de ressources.

 

M. Robert Hill a encouragé les bénéficiaires des projets, insistant particulièrement sur la nécessité, pour eux, de conduire positivement cette expérience afin qu’elle puisse être « exportée ailleurs dans le monde dans d’autres missions de maintien de la paix ».

 

Il a indiqué, lors d’une rencontre avec les responsables des Forces Nouvelles, que l’objectif de sa mission était de voir comment les efforts effectués par l’ONU pour le maintien de la paix à travers le monde pouvaient être améliorés et produire des résultats encore plus satisfaisants. Il a aussi salué la bonne collaboration entre l’ONUCI et les structures nationales chargées du désarmement, de la démobilisation et de la réinsertion (DDR) des ex-combattants.

 

L’ambassadeur Hill a également mis à profit sa visite à Bouaké pour rencontrer le Commandant du Secteur Est de l’ONUCI, le Général de Brigade Iqbal Zafar, auprès de qui il s’est ‘imprégné de la situation militaire sur le terrain.

 

SOURCE : Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: