Posted by: africanpressorganization | 28 February 2009

Côte d’Ivoire / Le Chef de l’ONUCI encouragé par l’enthousiasme des jeunes à l’égard des microprojets

 


 

 

Côte d’Ivoire / Le Chef de l’ONUCI encouragé par l’enthousiasme des jeunes à l’égard des microprojets

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 28 février 2009/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Y.J.Choi, s’est déclaré encouragé, vendredi à San Pedro, par l’engouement de la jeunesse à l’égard des 1000 microprojets. M. Choi s’exprimait au terme de la mission d’évaluation qu’il a effectué dans quatre régions du pays.

 

« Tous les jeunes hommes et filles que j’ai rencontré au cours de ma visite sont très motivés. Cet enthousiasme est très encourageant », a déclaré M. Choi, expliquant que les projets qu’il a visités marchent bien. « Je reviendrai dans trois mois pour constater les résultats concrets. Ensuite, je demanderai de nouveaux financements », a-t-il indiqué.

 

A San Pedro, étape finale de la tournée qui l’a également conduit à Bouake, Séguéla, Daloa et Issia, M. Choi a visité trois projets réalisés par trois groupes de 15 jeunes gens. Il a discuté avec les bénéficiaires d’un projet d’élevage de poulets dans le village de Pont Brimé. Le Représentant spécial a encouragé des jeunes filles qui réalisent un projet de maraichers dans le village de Poro et il a constaté les travaux de construction d’un lavage automobile au centre de la ville portuaire de San Pedro.

 

« Nous avons maintenant une idée très claire des projets qui marchent bien. Nous allons pouvoir répliquer cela ailleurs », a indiqué M. Choi. « Il y a de la volonté chez les Ivoiriens de travailler et il y a aussi de la volonté de la part de la communauté internationale de financer les projets », a-t-il expliqué, appelant les jeunes à solliciter des fonds pour financer des activités de développement. « Il faut passer du braquage à l’élevage. Il n’y a pas d’avenir dans la délinquance. L’avenir est dans les microprojets », a-t-il dit.

 

Quelques 217 jeunes à risque et ex-miliciens bénéficient des 1000 microprojets à San Pedro sur les 1200 bénéficiaires à travers le pays. M. Choi a rencontré les autorités administratives et politiques de la ville pour partager sa vision de l’intérêt des microprojets pour la période post-crise.

 

Les 1000 microprojets visent à contribuer à la lutte contre la pauvreté et le chômage des jeunes, tout en créant un environnement sécuritaire stable pour des élections libres et transparentes. Lancée en août 2008, l’initiative est dotée de 4 millions de dollars financée par le Fonds de Consolidation de la paix des Nations Unies, dans le cadre de l’appui au programme national de réinsertion des ex-combattants et ex-miliciens, soutenu par les partenaires internationaux (Union Européenne, Banque Mondiale, agences des Nations Unies, ONUCI, opérations bilatérales).

 

 

SOURCE : Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: