Posted by: africanpressorganization | 27 February 2009

Burkina Faso / Programme Alimentaire Mondial / Mise en œuvre de l’initiative P4P

 


 

Burkina Faso / Programme Alimentaire Mondial / Mise en œuvre de l’initiative P4P

 

OUAGADOUGOU, Burkina-Faso, 27 février 2009/African Press Organization (APO)/ — Dans le cadre du nouveau projet « Achats pour le progrès » ou « Purchase for Progress (P4P) » en anglais, Mme Annalisa Conte, Directrice-Représentante du Programme Alimentaire Mondial au Burkina Faso, a procédé le lundi 23 février 2009 dans les locaux du PAM, à la signature des premiers contrats d’achat de vivres avec les représentants de la Fédération de Professionnels Agricoles du Burkina (FEPAB) et l’ Union Régionale des Groupements de Commercialisation des Céréales de la Boucle du Mouhoun (URGCC-BM). Ce mois-ci, le projet P4P va acheter auprès de 6 associations de petits producteurs un total de 500 tonnes de sorgho blanc et 82 tonnes de niébé (haricots).

 

L’objectif du projet P4P est triple. En effet, il permettra :

 

  • D’encourager les petits agriculteurs à apprendre à mieux gérer leurs cultures de manière à produire des aliments de qualité.
  • De créer des débouchés pour l’excédent des récoltes des petits exploitants et des associations/groupements de producteurs tout en les faisant bénéficier de formations dans les domaines de gestion, conservation, stockage, réduction des pertes de leurs produits mais aussi de conseils et d’appui à la commercialisation, entre autres.
  • de mettre en œuvre un processus de transformation de leurs produits agricoles en vue de l’accroissement de leur contribution à la formation de la valeur ajoutée nationale.

 

Ce projet du PAM ne pourra être mis en œuvre qu’avec la participation et le soutien de partenaires stratégiques dans le domaine agricole au Burkina-Faso tels que le Ministère de l’Agriculture, si possible la Banque Mondiale, la FAO, le FIDA, AGRA, OXFAM Intermon et IFDC. D’autres partenariat et collaboration seront également étudiés.

 

La phase pilote du P4P sera graduellement mise en oeuvre pendant 4 à 5 ans dans 21 pays en voie de développement dont 15 pays de l’Afrique sub-saharienne y compris le Burkina Faso. Le PAM estime possible d’acheter auprès des petits producteurs du Burkina Faso un total cumulé de 7 550 à 14 500 tonnes au cours des 5 prochaines années, mais au-delà de l’achat en lui-même il est important de rappeler que l’objectif est surtout de pouvoir aider les petits agriculteurs à avoir un accès plus facile aux marchés.

 

Le PAM en tant que premier acheteur au monde de vivres destinés à des opérations humanitaires entend ainsi aider les agriculteurs à lutter contre les causes profondes de la pauvreté, surtout en cette période de flambée des produits alimentaires qui a profondément déstabilisé la situation socio-économique des populations les plus pauvres.

 

 

 

SOURCE : World Food Program (WFP)


Categories

%d bloggers like this: