Posted by: africanpressorganization | 28 January 2009

La FIJ condamne les attaques contre les médias à Madagascar

 


 

La FIJ condamne les attaques contre les médias à Madagascar

 

ANTANANARIVO, Madagascar, 28 janvier 2009/African Press Organization (APO)/ — La Fédération Internationale des Journalistes (IFJ) a aujourd’hui exprimé sa très vive préoccupation suite aux récentes attaques contres les médias dans un climat politique très tendu  à Madagascar.

« Cette situation de conflit politique par médias interposés n’est pas de nature à garantir un climat serein pour le travail des journalistes qui sont pris entre le marteau et l’enclume » , a déclaré Gabriel Baglo, Directeur du Bureau Afrique de la FIJ.

Après une série d’incidents marqués en décembre 2008 par des menaces de fermeture de plusieurs médias du pays (Radio Ravinala, Radio Feon’i Mania, et Viva TV), l’émetteur  de la station privée Radio Viva (proche de l’opposition) a été détruit le 26 janvier 2009. Pendant les manifestations violentes d’hier des manifestants ont saccagé les locaux de l’immeuble de la Radio Nationale Malgache (proche du pouvoir), avant d’y mettre le feu.

La FIJ appelle le Gouvernement et l’opposition malgaches à respecter la sécurité personnelle des journalistes et de leur lieu de travail et tenir leurs querelles politiques loin des rédactions.

«  Le gouvernement doit assumer ses responsabilités de garantir la sécurité du public, dont les journalistes », a ajouté M. Baglo. « En même temps, tous les acteurs politiques malgaches doivent reconnaître le rôle des médias et leur permettre de travailler librement selon les normes démocratiques ».

 

SOURCE : International Federation of Journalists (IFJ)


Categories

%d bloggers like this: