Posted by: africanpressorganization | 26 January 2009

République démocratique du Congo / Le CICR appelle au respect de la population civile dans le Nord-Kivu

 


 

République démocratique du Congo / Le CICR appelle au respect de la population civile dans le Nord-Kivu

 

KINSHASA, République démocratique du Congo (RDC), 26 janvier 2009/African Press Organization (APO)/ — Par suite de l’opération militaire en cours dans le Nord-Kivu, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) rappelle à toutes les parties l’obligation qui leur incombe, en vertu du droit international humanitaire, de respecter la vie et la dignité de la population civile, des blessés et des personnes capturées dans le cadre du conflit.

 
 

De plus, les parties au conflit ont l’obligation de respecter les biens civils ainsi que les biens indispensables à la survie de la population civile tels que les denrées alimentaires, le bétail et les installations et réserves d’eau potable. Les attaques contre ces biens, ainsi que le pillage, sont strictement interdits.

 
 

Les femmes et les mineurs doivent être spécialement protégés contre toute atteinte à leur intégrité et à leur honneur, notamment contre le viol et les autres formes de violence sexuelle. Les enfants font aussi l’objet d’une protection spéciale et doivent être respectés : il est entre autres interdit de les recruter ou de les faire participer aux hostilités.

 
 

« Les civils ont payé et continuent de payer un lourd tribut aux conflits armés qui sévissent dans la région », explique Max Hadorn, chef de la délégation du CICR en République démocratique du Congo. « Des familles entières ont été brisées et dispersées. Ces souffrances peuvent être évitées si les parties au conflit respectent le droit international humanitaire», continue Max Hadorn.

 

En outre, il est essentiel que le CICR et la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo puissent mener à bien leurs opérations d’assistance à la population civile. Pour cela, les parties au conflit doivent faciliter l’accès des organisations humanitaires aux personnes concernées, ainsi que le passage sans encombre des secours qui leur sont destinés. L’emblème de la croix rouge, le personnel des opérations de secours humanitaire et le matériel affecté à ces dernières doivent également être respectés et protégés.

 
 

 
 

 

 

SOURCE : International Committee of the Red Cross (ICRC)


Categories

%d bloggers like this: