Posted by: africanpressorganization | 26 January 2009

CPI / Procès de l’ancien chef de milice congolais Thomas Lubanga

 


 

 

 

CPI / Procès de l’ancien chef de milice congolais Thomas Lubanga

 

 

PARIS, France, 26 janvier 2009/African Press Organization (APO)/ — Actualités diplomatiques du ministère français des Affaires étrangères / Point de presse du 26 janvier 2009

 

 

La France salue l’ouverture du procès de l’ancien chef de milice congolais Thomas Lubanga devant la Cour pénale internationale.

 

Ce procès marque une étape particulièrement importante car il s’agit du premier procès ouvert depuis sa création devant la Cour pénale internationale. Il constitue une manifestation concrète des progrès accomplis dans la lutte contre l’impunité des responsables des crimes les plus graves qui révoltent la conscience de l’humanité, comme l’enrôlement d’enfants soldats.

 

La France soutient depuis l’origine l’action et l’universalité de la compétence de la CPI. Notre pays a signé le Statut de Rome dès juillet 1998 et l’a ratifié en juin 2000. Il coopère pleinement avec la Cour afin que celle-ci puisse accomplir sa mission essentielle et s’imposer parmi les institutions régulatrices de la société internationale.

 

La France est particulièrement mobilisée dans la lutte contre le phénomène des enfants soldats. Elle a pris de multiples initiatives, notamment sous l’égide du ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner, et de la secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des droits de l’Homme, Rama Yade.

 

Elle a ainsi été à l’origine de trois des six résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies sur le sujet et a organisé la conférence “Libérons les enfants de la guerre” qui a abouti à la définition des “Engagements de Paris” auxquels cinquante neuf pays ont souscrit.

 

SOURCE : France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: