Posted by: africanpressorganization | 23 January 2009

Guinée Equatoriale / Communiqué de presse de la réunion extraordinaire Du comité ministériel de l’UMAC du 20 janvier 2009 a Malabo

 


 

 

 

Guinée Equatoriale /
Communiqué de presse de la réunion extraordinaire

Du comité ministériel de l’UMAC du 20 janvier 2009 a Malabo

 

MALABO, Guinée Equatoriale, 23 janvier 2009/African Press Organization (APO)/ — Le Comité Ministériel de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC) s’est

réuni en session extraordinaire le mardi 20 janvier 2009 à Malabo, République de Guinée

Equatoriale, sous la présidence de Monsieur ESSIMI MENYE, Ministre des Finances de la

République du Cameroun, son Président en exercice.

Au cours de cette séance, les membres du Comité Ministériel ont pris connaissance du

Rapport Annuel qui retrace l’activité de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC)

au cours de l’exercice 2007, lequel a fait l’objet d’une présentation par le Gouverneur de la

BEAC.

Le Comité Ministériel a pris acte du rapport de la Commission Bancaire de l’Afrique

Centrale (COBAC) sur l’exposition des banques de la Sous-région suite à la crise financière.

Il s’est réjoui du faible impact de la crise actuelle sur le système bancaire de la CEMAC. Il a

toutefois appelé les acteurs concernés de la Communauté au renforcement des dispositifs de

suivi des effets de la crise sur le secteur financier et recommandé l’accélération du projet de

Forum de Stabilité Financière dans la CEMAC.

Le Comité Ministériel a pris acte des avancées réalisées en matière de réformes

institutionnelles au niveau de la BEAC. Il a salué l’effectivité du rééquilibrage de la

représentation des Etats au sein des organes de Décision et de Contrôle de l’Institut

d’Emission. Il a encouragé le Gouvernement de la BEAC à poursuivre les efforts consentis

en vue d’améliorer le fonctionnement de l’Institut d’Emission.

/~.. ,

Le Comité Ministériel a pris acte de la situation des contributions des États membres

de la CEMAC au budget du Centre Régional d’Assistance Technique du FMI pour l’Afrique

Centrale (AFRITAC). Il a arrêté un mode de libération par les Etats membres de leurs

quotes-parts au titre de la subvention accordée à cette Institution.

Le Comité Ministériel a examiné la situation financière de la Commission de

Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) et adopté son budget

pour l’année 2009. A cet égard, il a exhorté les Etats membres à apurer leurs arriérés et à

s’acquitter, dans les meilleurs délais, de leurs quotes-parts au titre de l’année 2009.

 

SOURCE : Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC)


Categories

%d bloggers like this: