Posted by: africanpressorganization | 9 January 2009

Gabon / Bongo Ondimba évalue les dispositions de faisabilité du prochain gouvernement

 


 

 

Gabon / Bongo Ondimba évalue les dispositions de faisabilité du prochain gouvernement

 

LIBREVILLE, Gabon, 9 janvier 2009/African Press Organization (APO)/ — En prélude à la formation du prochain gouvernement que le Chef de l’Etat souhaite « de large ouverture », le Premier ministre Jean Eyeghe Ndong a été, ce 8 janvier, faire au président de la République le point des consultations menées auprès des forces vives de la Nation ; sujet qui aura constitué le point d’orgue des audiences que le président de la République a également accordées à Pierre Mamboundou (UPG, opposition) et à Mgr l’archevêque Basile Mve Engone.

Bien que le compte rendu dressé par le Premier ministre n’ait pas été rendu publique, il aura assurément été question pour Jean Eyeghe Ndong, de transmettre les réponses données par les différents leaders politiques du pays, face à l’invite du Chef de l’Etat, dans son projet de créer un gouvernement plus représentatif de toutes les forces vives du pays dans l’appareil d’Etat, afin de constituer un plan de bataille efficient face, entre autres, à la Crise financière internationale de l’heure.

Afin de mettre les instructions du Chef de l’Etat en application, le Chef du gouvernement sortant a procédé aux consultations en recevant dans son cabinet, certains responsables de partis politiques, au lendemain du discours du président de la République à la Nation. Par ailleurs, Jean Eyeghe Ndong a entrepris d’établir le baromètre de la « feuille de route » assignée à l’équipe sortante, à soumettre au président de la République, avant de mettre sur pied celle de l’année 2009.

La nouvelle équipe gouvernementale devrait être connue dans les toutes prochaines heures, avant la tenue des toutes premières assises du Conseil des ministres en 2009, occasion propice pour les grandes orientations générales en vue du nouveau décollage effectif des institutions nationales.

« C’est difficile, nous sommes déjà une équipe que certains considèrent comme pléthorique. C’est très compliqué, mais on finira par faire un gouvernement qui sera au service du peuple, qu’il soit pléthorique ou restreint… Chacun apprécie l’imminence, ça peut être ce soir, demain ou après demain, parce que nous souhaitons aller vite », a déclaré M. Eyeghe Ndong, visiblement confiant.

Actualité oblige, et compte tenu de l’importance que revêt la formation du prochain gouvernement, entres autres sujets politiques et religieux abordés au cours des échanges, Pierre Mamboundou de l’UPG et l’Archevêque de Libreville Basile Mve Engone ont, chacun à son tour, donné leur point de vue sur la faisabilité de la prochaine équipe, tout en dressant le diagnostic du gouvernement sortant ; aussi bien au sein de l’appareil d’Etat que dans l’administration publique.

Les audiences de ce jeudi interviennent quelques jours après la cérémonie solennelle de présentation des vœux au président de la République, par l’ensemble des institutions nationales et des corps diplomatique et constitués du Gabon. Au cours de la présentation des vœux à Omar Bongo Ondimba, le gouvernement représenté par son premier ministre, a entériné le diagnostic bilan dressé par le président de la République, tout en se réservant le droit de reconnaissance de certaines réalisations concrètes malgré la lourdeur dont l’appareil d’Etat fait montre.

Au cours de son discours de fin d’année le 31 décembre dernier, le Chef de l’Etat Hadj Omar Bongo Ondimba, avait dressé un bilan de manquements observés dans le fonctionnement du deuxième gouvernement « de mission » conduit par Jean Eyeghe Ndong. Aussi avait-il expressément instruit que lui soit proposée une nouvelle équipe « ouverte et conquérante » au sein de laquelle ne devrait plus subsister l’inertie des institutions publiques.

 

 

SOURCE : Gabon – Presse Présidentielle


 


Categories

%d bloggers like this: