Posted by: africanpressorganization | 9 January 2009

Cameroun / Lewis Medjo condamné à trois ans de prison ferme / Reporters sans frontières demande la liberté provisoire

 


 

Cameroun / Lewis Medjo condamné à trois ans de prison ferme / Reporters sans frontières demande la liberté provisoire

 

YAOUNDE, Cameroun, 9 janvier 2009/African Press Organization (APO)/ — Reporters sans frontières déplore la condamnation à trois ans de prison ferme, le 7 janvier 2009, de Lewis Medjo, directeur de publication de l’hebdomadaire La Détente libre. L’organisation demande aux autorités camerounaises d’accorder une remise en liberté provisoire au journaliste, incarcéré à la prison centrale de Douala (sud-ouest du pays) depuis le 22 septembre 2008.

 
 

“Cette nouvelle condamnation rappelle que les juridictions africaines répondent bien trop souvent aux délits de presse par l’incarcération des journalistes, plutôt que par des solutions plus adaptées et plus justes. Même si la faute et la diffamation sont avérées, la très lourde peine infligée à Lewis Medjo ne fait pas honneur à la justice camerounaise et ne répare en rien le préjudice subi par la victime. Les autorités doivent être conscientes qu’elles font de lui un nouveau martyr alors qu’elles devraient régler cette affaire par d’autres moyens”, a déclaré l’organisation.

 

 

SOURCE : Reporters without Borders (RSF)


 


Categories

%d bloggers like this: