Posted by: africanpressorganization | 5 January 2009

France / Lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden

 


 

 

France / Lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden

 

MOGADISCIO, Somalie, 5 janvier 2009/African Press Organization (APO)/ — Actualités diplomatiques du ministère français des Affaires étrangères / Point de presse du 02 janvier 2009

 

 

“Dans les dernières 48 heures, le dispositif international maritime au large de la Somalie a permis de mettre en échec deux tentatives de piraterie. L’une contre un cargo panaméen a été déjouée par une intervention de la marine française et l’autre ce matin contre un navire grec qui a failli être l’objet d’un acte de piraterie et qui a été protégé grâce au dispositif Atalante, l’opération aéronavale européenne.

 

Ces deux opérations démontrent la détermination de la France, avec ses partenaires européens de l’opération Atalante et les autres puissances disposant de moyens maritimes dans la zone, à lutter sans relâche contre la piraterie. Elles montrent que la mobilisation internationale porte ses fruits.

Nous poursuivrons nos efforts pour rétablir la sécurité dans le Golfe d’Aden et plus largement dans le Nord-Ouest de l’Océan indien. La France, l’Union européenne, et au-delà l’ensemble de la communauté internationale, qui a eu l’occasion de faire preuve de son unité sur ce sujet au Conseil de sécurité, sont résolus à ne laisser aucune impunité aux pirates.

 

Des discussions ont été engagées avec les autorités somaliennes en vue d’examiner la possibilité de leur remettre les huit pirates actuellement retenus sur le navire militaire français.”

 

(Avez-vous des détails sur l’intervention d’Atalante ce matin ? Je veux parler des arrestations, du type de navires et leurs localisations ?)

 

 

Nous sommes actuellement en train de vérifier les informations reçues du ministère grec de la marine marchande.

 

Une première tentative a eu lieu à 7h50 GMT sur un pétrolier grec. Celui-ci a alerté le ministère grec qui lui-même a alerté les forces de l’opération navale européenne, lesquelles ont dépêché sur place un avion, un hélicoptère et une frégate. Ensuite, les pirates se sont éloignés du pétrolier.

Voilà ce que nous savons à ce stade.

 

 

(Y-avait-il des bâtiments français ?)

 

 

Je ne pense pas que des bâtiments ou aéronefs français sont intervenus. En revanche, un navire français est intervenu jeudi dernier, lors de l’attaque contre le cargo Vénus.

 

 

 

SOURCE : France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: