Posted by: africanpressorganization | 24 December 2008

République de Guinée / Communiqué de la Commission de l’Union africaine (UA)

 


 

 

République de Guinée / Communiqué de la Commission de l’Union africaine (UA)

 

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 24 décembre 2008/African Press Organization (APO)/ — Le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), M. Jean Ping, suit avec

une grave préoccupation l’évolution de la situation en République de Guinée, après

l’annonce du décès du Président Lansana Conté.

A cet égard, le Président de la Commission condamne fermement l’annonce de la

prise du pouvoir dans ce pays par des éléments appartenant aux forces armées

guinéennes et de la suspension, par ces derniers, de la Constitution et des différentes

institutions guinéennes. Cette prise du pouvoir constitue une violation flagrante de la

Constitution guinéenne, qui, dans le cas d’espèce, prévoit que l’intérim est assuré par le

Président de l’Assemblée nationale. Elle constitue également une violation de la

Déclaration de Lomé de juillet 2000, de l’Acte constitutif de l’UA et de la Charte africaine de

la démocratie, des élections et de la gouvernance.

Le Président de la Commission demande instamment à tous les acteurs guinéens

de travailler dans le cadre de la légalité, dans un esprit de consensus et dans l’intérêt

supérieur de la Guinée, afin de garantir une transition harmonieuse qui permettra à leur

pays de relever les nombreux défis, tant politiques que socio-économiques, auxquels il est

confronté.

Conformément aux dispositions de la Déclaration de Lomé, le Président de la

Commission a pris les mesures nécessaires, en vue de la tenue rapide d’une réunion du

Conseil de paix et de sécurité pour examiner la situation.

De même, le Président de la Commission a engagé des consultations avec la

CEDEAO et les pays de la région, pour examiner avec eux les modalités d’une action

coordonnée en vue de faire face à la situation et aider la Guinée à surmonter, dans la

légalité et le consensus, la crise liée à la prise du pouvoir par des éléments de l’armée,

maintenir la paix et la sécurité et permettre à la Guinée de s’attaquer aux nombreux

problèmes qu’elle connaît et dont le règlement conditionne la stabilité à long terme et la

consolidation du processus démocratique dans ce pays.

Ce matin, à l’annonce du décès du Président Conté, le Président de la Commission

a adressé un message de sympathie au Président de l’Assemblée nationale, pour lui

exprimer, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement guinéens, les condoléances les plus

attristées de l’UA. Dans ce message, le Président de la Commission a également exhorté

tous les acteurs guinéens à oeuvrer ensemble pour que la succession du Président Conté

s’organise dans la tranquillité et la sérénité, et en stricte conformité avec la Constitution

guinéenne.

 

SOURCE : African Union Commission (AUC)


 


Categories

%d bloggers like this: