Posted by: africanpressorganization | 24 December 2008

Gabon / Communiqué Final du Conseil des Ministres présidé le 23 décembre 2008 par le Chef de l’État

 


 

 

 

Gabon / Communiqué Final du Conseil des Ministres présidé le 23 décembre 2008 par le Chef de l’État

 

LIBREVILLE, Gabon, 24 décembre 2008/African Press Organization (APO)/ — Présidence de la république
Secrétariat général
Secrétariat général du conseil des ministres

Communiqué final


Sous la Haute Présidence de Son Excellence El Hadj Omar BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l”Etat, le Conseil des Ministres s’est tenu ce Mardi 23 Décembre 2008 a partir de 10 heures 30 dans la salle habituelle au Palais de la Présidence de la République.

A l’ouverture des travaux, le Conseil a tenu à exprimer sa vive émotion à la suite de la disparition brutale de Son Excellence LANSANA CONTE, Président de la République Sœur de Guinée.
Le Conseil adresse ses plus sincères condoléances à la famille de 1’illustre disparu ainsi qu’au peuple guinéen tout entier qu’il assure de sa solidarité et de sa compassion en cette douloureuse épreuve.
Le Conseil a tenu, ensuite, à rendre un hommage appuyé et mérite a la participation remarquable de Son Excellence Omar BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat, Doyen des Chefs d’Etats Africains, au dialogue politique inclusif en République Centrafricaine.

Le Conseil émet vivement le vœu que les conclusions positives auxquelles a abouti cette rencontre capitale entre nos frères centrafricains, sous les hospices d’Omar BONGO ONDIMBA qui y a assume le rôle central de médiateur, aboutiront véritablement sur 1’instauration de la paix et le développement d’une Centrafrique démocratique et prospère.
Suite a la communication faite par le Ministre de P Education Nationale sur 1’évolution de la situation au sein du secteur éducatif à la suite des décisions du Conseil des Ministres du 19 Décembre dernier, lesquelles décisions constituent des acquis importants pour les enseignants gabonais, le Conseil, dans le souci de renforcer encore davantage la communication gouvernementale, tient a réaffirmer ce qui suit:

• la confirmation de toutes les décisions annoncées par le
Conseil des Ministres du Jeudi 18 Décembre 2008, en
particulier ;
• l’allocation à tous les agents de 1’Etat, d’une prime de transport; celle-ci passera désormais de 17 000 FCFA a 35 000 FCFA, soit une augmentation de 18 000 FCFA ;
• 1’Augmentation de 1’allocation de rentrée scolaire laquelle passera désormais de 25 000 FCFA a 62 000 FCFA, soit une hausse de 37 500 FCFA.
Le Conseil, une fois de plus, voudrait magnifier ces efforts exceptionnels décidés personnellement par le Chef de 1’Etat qui, en dépit du contexte économique et financier difficile au plan international et qui ne peut pas ne pas avoir des effets sur notre économie, prend toujours à cœur la situation d’ensemble des gabonais.
Au sujet de la régularisation des situations administratives des agents de l’Etat en général, dont ceux du secteur éducation, le Conseil, tout en sollicitant la patience des ayants droits au regard du volume administratif important de ce travail, demande instamment aux services concernes d’activer le fonctionnement optimum du Guichet Unique afin d’accélérer le traitement des dossiers en cours.
Revenant sur la prime d’incitation a la fonction enseignante, d’un montant de 100 000 FCFA, décidée par le Président de la République, Chef de l’Etat, le Conseil tient, une fois de plus, à préciser que cette prime concerne exclusivement les agents du secteur éducation exerçant effectivement des activités enseignantes.

Les modalités d’affectation de cette prime intégreront notamment comme critères d’attribution :
I0/ le niveau de qualification des enseignants ;
2°/ leur zone d’affectation a travers le territoire national.
A cet effet, le Conseil a retenu effectivement les quatre (4) zones ci-après :
1- la capitale nationale, Libreville ;
2- les Chefs-lieux de Province ;
3- Les Chefs-lieux de Département;
4- Les zones rurales, autrement dit, les villages.
La prime d’incitation a la fonction enseignantes est payable mensuellement, mais verse sous forme d’indemnité globale en une seule fois, au mois de Mai.
Afin de permettre sa concrétisation effective des cette année scolaire 2008 – 2009, le Conseil demande aux Ministres concernes de l’Education Nationale, de I’ Enseignement Technique, de la Jeunesse et des Sports et de la Fonction Publique, de mettre à jour et a temps pour le Ministère de l’Economie et des Finances les situations d’affectation de leurs personnels enseignants.
Au regard de l’immensité des efforts personnels déployés par le Président Omar BONGO ONDIMBA, le Conseil a tenu a lui adresser ses plus vives félicitations et sa profonde reconnaissance pour ce qu’il continue de faire, afin de permettre à l’ensemble des gabonaises et des gabonais, de maintenir et d’améliorer progressivement leurs conditions de vie.
Le Conseil fait observer, aux uns et aux autres, sauf à ceux qui décideraient volontairement de ne pas voir que les efforts colossaux déployés par le Chef de l’Etat interviennent dans un contexte international de grave crise économique et financière, qui secoue les pays les plus puissants du monde et dont le GABON ne saurait être à l’écart
Dans ces conditions, le Conseil prend le peuple gabonais solennellement à témoin et l’informe de ce que, pour continuer à garantir dans la paix et la stabilité le développement de l’ensemble des gabonaises et des gabonais. II n’est plus possible, présentement au Président de la République et au Gouvernement, de continuer à satisfaire de nouvelles revendications catégorielles concernant les agents de l’Etat, dont ceux du secteur éducation.
Le Conseil appelle l’ensemble des gabonaises et des gabonais, animes de l’amour de la Nation et voulant réellement la servir, à comprendre cette position et à l’expliquer patiemment et méthodiquement auprès des uns et des autres.

En conséquence et s’agissant plus spécifiquement du secteur de l’Education, le Gouvernement invite toutes forces concernées, y compris les associations des parents d’élèves à tout mettre en œuvre pour une reprise effective des cours le 05 Janvier 2009, à la suite des Fêtes de Noël et de nouvel an, que le Conseil souhaite joyeuses pour tous, particulièrement pour nos enfants.

EN MATIERE DE POLITIQUE GENERALE
MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SOLIDARITE, DE LA PROTECTION DE LA VEUVE ET DE L’ORPHELIN ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA

Le Ministre a rendu compte au Conseil, qui en a pris bonne note, du bilan de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, célébrée par le Communauté Internationale le ler Décembre de chaque année.
Cette manifestation, qui a connu un fort engouement de la part des populations, a vu 1’implication active des autorités politico-administratives, des Départements Ministériels concernés ainsi que la Société Civile à travers leurs Comités et programmes de lutte contre le SIDA.
Les campagnes de dépistage se sont déroulées sur vingt et un (21) sites. A travers ces campagnes, trois mille sept cent soixante trois (3 763) personnes se sont fait dépister dont mille six cent cinquante trois (1 653) dans la Province de la NGOUNIE.
De ces trois mille sept cent soixante trois (3 763) personnes, cent soixante deux (162) sont séropositives soit une prévalence de 4,3 %.
A l’issue de cette manifestation, il ressort les observations suivantes :
• la prise de conscience généralisée des populations quant à la nécessite de connaitre leur statut sérologique ;
• la prise en charge du bilan pré et post thérapeutique des cent soixante deux (162) personnes nouvellement déclarées séropositives.
Un hommage appuyé a été rendu au Président de la République, Chef de 1’Etat et à Madame Edith Lucie BONGO ONDIMBA par les populations et les partenaires au développement pour les actions inlassables qu’ils ne cessent de mener dans le cadre de la lutte contre le SIDA.
Enfin, le Conseil des Ministres a entériné les mesures individuelles suivantes :

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, ET DE L’INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES
DIRECTION CENTRALE DBS AFFAIRES FINANCIERES

Directeur Central des Affaires Financières: M. DIABANGOYE Jules, précédemment Directeur des Affaires Financières
Chef de Service du Budget: M. Félicien OTIOMO, Professeur du Second Degré Technique, poste vacant. Chef de Service Financier et Comptable: Mme BALOUKI Jeanne Chantal épouse NDONG, poste vacant.
Chef de Service du Patrimoine: Mme TELE MALONDA épouse MOUNDZIEGOU, Professeur du Second Degré General, poste vacant.

DIRECTION DES EXAMENS ET CONCOURS
Chef de Service des Examens et Concours de l’Enseignement Technique et Professionnel, Charge de 1’Industriel: M. NGOUPEYOU Albert, en remplacement de M. GUIGUILI Joseph, admis en stage.
Chef de Service des Examens et Concours de la Formation Professionnelle, Charge du Secteur Secondaire: M. MAMBOULOU Henri Dardare, confirmé.

DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL
Chef de Service des Relations avec les Operateurs
Economiques : M. TOLE Alain, confirmé.
Chef de Service de la Maintenance : M. MAHOMBA
Bernard, confirmé.
Charge d’Etudes : M. BIBALOU Emile, Professeur du Second Degré Technique, de retour de stage, cumulativement ave ses fonctions d’enseignant.
LYCEE TECHNIQUE NATIONAL OMAR BONGO ONDIMBA
– Directeurs des Etudes Charge de la Vie Scolaire :
• M. OBIANG Louis Claude, Professeur du Second Degré General, confirme ;
• M. INGOUMBOU André, Professeur du Second Degré General, confirme ;
• Mme LENGONGA Sylvie, Professeur du Second Degré Technique, confirme.
• M. NGOMA Joseph, Professeur du Second Degré General, confirme ;
• M. OBIANG ONDO, Professeur du Second Degré Technique, confirme ;
• M. BABIKA MOUGUIAMA, Professeur Adjoint du Second Degré Technique, précédemment Directeur des Etudes Charge de la Vie Scolaire au Lycée Professionnel Industriel de Libreville, en remplacement de M. OLLOMO ASSOUMOU Janvier, muté.

LYCEE TECHNIQUE JEAN FIDELE OTANDO
– Chef des Travaux du Cycle Technologique : M. OTOGO ALLOGO Kisito, Professeur du Second Degré Technique, en remplacement de M. OTHA VOULA Frédéric, admis en stage
LYCEE PROFESSIONNEL COMMERCIAL DE LIBREVILLE
– Directeur des Etudes: M. MAVIOGA MAVIOGA Stéphane, précédemment Chef des Travaux, en remplacement de Mme BALOUKI Jeanne Chantal, appelée a d’autres fonctions
– Chef des Travaux: M. MAMBOUNKOU Jean Lopez, en remplacement de M. MAVIOGA MAVIOGA Stéphane, appelé à d’autres fonctions.
LYCEE PROFESSIONNEL INDUSTRIEL ALEXANDRE BIANGUE DE TCHIBANGA
– Surveillants Généraux :
• M. MBOUMBA NZIENGUI, Surveillant General, confirme ;
• M. NZAMBA MOMBO Modeste, Surveillant General Adjoint, confirme ;
• M. MANFOUMBI Augustin, Surveillant General, précédemment Surveillant General au Lycée Professionnel Commercial NYONDA MAKITA de Mouila, en remplacement de Mme MAMBOUNDOU Pascaline, mutée ;
• M. NKOGHE OKE Daniel, Surveillant Général Adjoint, confirmé;
• M. MOUNDOUNGA Yves Christian, Surveillant General Adjoint;
• M. MBADINGA Placide, Surveillant General Adjoint.
LYCEE PROFESSIONNEL INDUSTRIEL D’OYEM
Directeur des Etudes Charge de la Vie Scolaire : M. MOUSSAVOU Eugene, en remplacement de M. MBAMA YELESSE César, admis en stage.
ECOLE NATIONALE DE COMMERCE DE PORT-GENTIL
Surveillants Généraux :
• Mme OSSOUKA MENDOME Christiane ;
• M. MOUBELE Bernard, précédemment Surveillant General au Collège d’Enseignement Secondaire de Tchibanga, en remplacement de M. AKENDENGUE OSSAVOU Edouard, remis a la disposition de l’IDA de l’Ogooué Maritime ;
• M. ABEGHE MBA Marie, confirme ;
• Mme MANOMBA MBINA Michelle, Surveillante Générale Adjointe, en remplacement de Mme OGONO Geneviève, remis à la disposition de l’IDA.

DIRECTION DES CENTRES DE FORMATION ET CIADFOR
CFPP DE PORT-GENTIL

Chef de Travaux Chargé de la Formation Continue : Mme MOUTSINGA Ambroisine épouse IKAPI.
CFPP D’OYEM
– Chef des Travaux Chargé de la Formation Continue : M.
MBA OBAME Léon, Professeur du Second Degré Technique,
en remplacement de M. NDONG ESSONO Jean, admis en
stage.
MINISTERE DES TRANSPORTS ET DE L’AVIATION
CIVILE
CABINET DU MINISTRE

– Directeur de Cabinet: M. Thierry NANG ONDO.
– Chef de Cabinet: M. Désiré MBILA, précédemment Chef de Cabinet du Ministre, confirmé.
– Secrétaire Particulière: Mme Arlette FACHINAN, confirmée.
– Secrétaires de Cabinet: i
• Mile Pélagie MOUSSAVOU, confirmée ;
• Mme Marie Eugénie MAMADOU DIOP, en remplacement de Mlle ODIA MBISSA Sylvie, remise à la disposition de son administration d’origine.
– Secrétaire Particulière du Directeur de Cabinet: Mlle Flavienne EDZIMA ONDO, confirmée.

– Aide de Camp : Lieutenant de Police Martin ILAMBI, confirmé.
– Chauffeur Particulier : Adjudant Chef de Police Antoine PIKANGOYE, confirmé.
– Agent de Sécurité : Sous Brigadier des Forces de Police Nationale, Jean Jacques MIMONGO, confirmé.
– Charge du Protocole : M. Yvon ADZE, confirmé.
– Charges de Missions :
• Adjudant Chef de la Garde Républicaine Célestin AWOMBI, confirmé;
• Brigadier Chef des Forces de Police Nationale Guillaume MAGONGO ;
• M. André MBINA, Attaché d’Administration ;
. M. Antoine ONGUIERE, Attaché d’Administration Municipale.
CONSEILLERS DUMINISTRE :
– Conseiller chargé des Finances et du Budget: M. Guy NGUEMA ONDO;
– Conseiller chargé de la Communication : Mme Conforte Olga OKENKALI;
– Conseiller Juridique: Mme RATANGA Yolande, confirmée.
– Conseillers Techniques : Mmes
• Solange BEMEMGUE, confirmée ;
• Blandine ENGONGA BIKORO, confirmée ;
• Scolastique BOUKANDOU IBOUANGA, confirmée.
– Conseiller Administratif chargé des Affaires Administratives, des Ressources Humaines et de la Formation : Mme Joséphine MBOUMBA, confirmée ;
– Conseiller Technique: M. Alain MAMFOUMBI NZIENGUI, confirmé;

– Conseiller Technique, chargée de la Météorologie : Mme MAKOSSO Arlette Kelly, en remplacement de M. ONDO NDONG Daniel;
– Conseiller Technique: M. Wilson MAKAYA MAYAKA, confirmé.
– Chargés d’Etudes : MM.
• MOUNDOUNGA IBINGA Guy, Ingénieur des Travaux météorologiques, confirmé ;
• Jean MOUNOUTCHY, Ingénieur chargé des Aspects du Budget, confirmé;
• Guy Christian MOUSSAVOU, confirmé;
• Jean Stephi OBA’A OLLIANG, précédemment chargé d’Etudes du Directeur Général Adjoint de la Fonction Publique.

CABINET DU COMMISSAIRE
– Secrétaire Particulière: Mile Bertille NDOMBE NGUIEMY, Assistante de Direction.
– Secrétaire de Cabinet: Mme Yvette Pascale LEPOKO née ASSENGONE, Secrétaire de Direction.
– Chargés d’Etudes : MM.
• Jean Baptiste OBAME, Instructeur de Communication Sociale;
• François NDJIEBANDA, Informaticien.
– Chauffeur : M. Jean Jacques NDONG.

MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES, DU BUDGET ET DE LA PRIVATISATION
DIRECTION GENERALE DES CAISSES DE STABILISATION ET DE PEREQUATION

– Agent Comptable : Mme Brigitte DJAGUIBORO épouse NZE, Inspecteur Central du Trésor, en remplacement de Mme Yolande GNOUNDOU, appelée à d’autres fonctions.
– Directeur Administratif et du Personnel: Mme Thérèse PYSSAME, Administrateur Civil diplômée de 1’ENA, en remplacement de M. Anges OSSAMI, remis à la disposition de son administration d’origine.
– Directeur Adjoint: Mme Muccia DJOUBALOUMBOU, Administrateur Civil, diplômée de 1’ENA, en service a la Direction Générale des Impôts.
– Directeur de la Caisse des Hydrocarbures : M. Bernard ELLA ALLOGHO, Administrateur Economique et Financier, diplôme de PIEF, précédemment Assistant du Directeur General, en remplacement de M. Joseph NGAKA, remis a la disposition de son administration d’origine.
– Directeur Adjoint: Mme Nelly ORANGA, en remplacement de M. Hubert ASOUMOUH, appelé à d’autres fonctions.
– Directeur de la Caisse Café Cacao: M. Rolexin ADAMAS NGANGORI, Ingénieur Agronome, précédemment Directeur Adjoint, en remplacement de M. Jean Fréderic NDONG ONDO, remis à la disposition de son administration d’origine.

 

 

SOURCE : Gabon – Presse Présidentielle


Categories

%d bloggers like this: