Posted by: africanpressorganization | 28 November 2008

UN / Cinquième commission / Le secrétariat répond aux questions des délégations sur les projets de construction à Nairobi

 


 

UN / Cinquième commission / Le secrétariat répond aux questions des délégations sur les projets de construction à Nairobi

 

 

NAIROBI, Kenya, 28 novembre 2008/African Press Organization (APO)/ — Le directeur exécutif du plan-cadre d’équipement, M. Michael Alderstein, a fourni ce matin à la cinquième commission (administrative et budgétaire) des réponses aux questions posées par de nombreuses délégations sur les projets de construction à l’office des nations unies à Nairobi (ONUN), au cours de consultations officieuses le 18 novembre et lors de sa séance du 20 novembre*.

 

Si le projet a pris des retards importants depuis sa conception, le secrétariat de l’onu a pris les mesures nécessaires pour le remettre sur la bonne voie, a assuré le sous-secrétaire général.  Il a tenu à préciser que les réponses fournies reflètent la position du secrétaire général sur ces questions. 

 

M. Alderstein a rappelé l’importance, pour le secrétaire général, de ces travaux qui comprennent une modernisation des bureaux actuels ainsi que la construction de locaux supplémentaires.  Il a indiqué que les rapports** pertinents du secrétaire général et du comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires donnent tous les détails utiles, avec le complément d’information qui a été fourni à la commission. 

 

En 2003, le groupe de pilotage sur la réforme et la gestion a examiné la question de la délégation de pouvoir, a dit le sous-secrétaire général.  Dans ce cadre, un comité de pilotage interdépartemental a été créé, ainsi que des groupes de travail auxquels ont participé le bureau des services de contrôle interne (bsci) et le bureau des affaires juridiques.  La délégation de pouvoir en matière financière a donc été donnée au directeur de l’administration à l’onun par le contrôleur, à la date du 27 juillet 2004.  S’agissant de la délégation de pouvoir pour les achats, c’est le sous-secrétaire général aux services centraux d’appui qui l’a donnée le 19 mai 2005.  Ces deux délégations de pouvoir ont été émises conformément aux règlement financier et règles de gestion financière approuvées par l’assemblée générale dans sa résolution 57/573 du 20 décembre 2002, a-t-il assuré. 

 

Pour répondre à une autre question, m. Alderstein a précisé que la directrice générale de l’onun, avec d’autres fonctionnaires de haut niveau, avait fait une présentation du projet de construction de nouveaux locaux le 10 octobre dernier.  Il a aussi indiqué que, conformément à la directive st/sgb/2008/7, la directrice générale avait été investie des pleins pouvoirs pour gérer ces projets. 

 

En ce qui concerne la composition et les compétences de l’équipe chargée des projets, y compris les ressources disponibles pour les gérer, m. Alderstein a assuré que les détails sont fournis par écrit.  Pour ce qui est des démarches volontaristes adoptées afin de remettre le projet sur les rails, il a rappelé que le premier architecte avait été licencié et qu’un nouveau avait été engagé.  Ce dernier a établi les documents de construction en moins d’un an, ce qui représente un délai assez court.  Après l’attribution du marché, l’entrepreneur devra achever les travaux des nouveaux locaux dans un délai de 24 mois.  Il y aura ensuite plusieurs mois d’aménagement intérieur qui feront l’objet d’un marché distinct, a-t-il précisé. 

 

Seule délégation intervenant aujourd’hui, le représentant d’antigua-et-barbuda, m. Conrod hunte, au nom du groupe des 77 et de la chine, a rappelé que les délégations ont demandé une réunion publique au sujet des retards des projets de construction à nairobi et addis-abeba, du fait des réponses incohérentes fournies aux états membres, preuve selon lui de l’absence d’engagement et de responsabilisation.  Il a souhaité que le contrôle quotidien de ces constructions relève des directeurs sur le terrain et a demandé la création d’un mécanisme de contrôle externe. 

 

M. Hunte a également souhaité que les délégations de pouvoirs nécessaires soient données à la directrice générale de l’onun, pour lui permettre d’exercer les pouvoirs mentionnés dans la résolution du secrétaire général.  Il a demandé que la directrice générale prenne d’urgence en main la gestion du projet.  Enfin, il a regretté que les délégués aient dû avoir recours à leurs notes personnelles pour retrouver la trace de ce qu’un haut fonctionnaire des nations unies avait dit au cours de consultations de la cinquième commission. 

 

La prochaine séance plénière de la cinquième commission sera annoncée dans le journal des nations unies.

 

 

SOURCE : United Nations – Office of the Spokesperson of the Secretary-General


Categories

%d bloggers like this: