Posted by: africanpressorganization | 26 November 2008

Nouvelle demande de mandats d’arrét par le procureur de la cour pénale internationale en lien avec la situation au Darfour / Déclaration de la présidence au nom de l’Union Européenne

 


 

Nouvelle demande de mandats d’arrét par le procureur de la cour pénale internationale
en lien avec la situation au Darfour / Déclaration de la présidence au nom de l’Union Européenne

 

EL FASHER (DARFUR), Sudan, 26 novembre 2008/African Press Organization (APO)/ — L’Union européenne a pris connaissance de la demande de mandats d’arrêt présentée par le Procureur de la Cour pénale internationale, à l’encontre de trois membres de groupes rebelles, responsables présumés de l’attaque meurtrière menée contre les soldats de l’Union africaine, à Haskanita le 29 septembre 2007. Il appartient maintenant aux juges de la Chambre préliminaire de la CPI de se prononcer sur les suites qu’ils entendent donner à la requête du Procureur.

L’Union européenne salue les efforts du Procureur de la CPI en vue de rechercher et soumettre à la justice internationale les responsables d’attaques contre des missions de maintien de la paix. Elle souligne que toute attaque contre une opération de maintien de la paix constitue un crime de guerre, conformément au Statut de Rome.

L’Union européenne rappelle que la CPI joue un rôle fondamental dans la promotion de la justice internationale et réitère son plein soutien à la Cour. La CPI a vocation à s’intéresser à tous les crimes commis au Darfour, quels qu’en soient les auteurs, en application de la résolution 1593 du Conseil de sécurité. L’Union européenne renouvelle son appel au gouvernement soudanais pour qu’il lutte contre l’impunité des auteurs de crimes au Darfour et qu’il coopère avec la CPI, en particulier pour que soient exécutés les deux mandats d’arrêt délivrés par la Cour à l’encontre de MM. Ahmed Haroun et Ali Kushayb, conformément aux obligations internationales incombant au Soudan en vertu de ladite résolution.

L’Union européenne réitère son soutien à la MINUAD, dont les femmes et les hommes se dévouent au service de la paix au Darfour dans des conditions particulièrement difficiles. L’Union européenne souhaite rendre un hommage particulier aux soldats africains engagés depuis 2004 sur ce théâtre d’opérations, dans le cadre de l’AMIS puis de la MINUAD. Elle salue la mémoire des douze soldats de la force de l’Union africaine tués lors de l’attaque de leur camp à Haskanita.

La Croatie* et l’Ancienne République yougoslave de Macédoine*, pays candidats, l’Albanie, le Monténégro et la Serbie, pays du processus de stabilisation et d’association et candidats potentiels, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège, pays de l’AELE membres de l’Espace économique européen, ainsi que l’Ukraine, la République de Moldavie, l’Arménie et la Géorgie se rallient à la présente déclaration./.

* La Croatie et l’Ancienne République yougoslave de Macédoine continuent à participer au processus de stabilisation et d’association.

 

 

 

SOURCE : Présidence de l’Union Européenne


Categories

%d bloggers like this: