Posted by: africanpressorganization | 25 November 2008

Mali / Le secrétaire général de l’ONU souligne le rôle des sociétés civiles africaines Dans la diffusion des principes démocratiques sur le continent

 


 

Mali / Le secrétaire général de l’ONU souligne le rôle des sociétés civiles africaines

Dans la diffusion des principes démocratiques sur le continent

 

BAMAKO, Mali, 25 novembre 2008/African Press Organization (APO)/ — On trouvera ci-après le texte du message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, aux participants à l’atelier sur la promotion des transitions démocratiques en Afrique, le 24 novembre 2008, à Bamako:

 

Il m’est agréable d’adresser mes chaleureuses salutations aux participants à l’atelier sur la promotion des transitions démocratiques pacifiques en Afrique. 

 

Je tiens à remercier le Président Toumani Touré, le Gouvernement et le peuple malien d’accueillir cet important événement.

 

Je remercie également l’Organisation internationale de la Francophonie qui s’est associée à l’Organisation des Nations Unies pour organiser cet atelier.  Cette collaboration traduit la volonté de nos deux organisations de renforcer leur coopération dans des domaines d’intérêt commun.

 

Je remercie enfin la Fondation du Forum de Bamako de sa participation active à l’organisation de cet atelier.

 

Ces deux dernières décennies, les États africains ont déployé des efforts louables pour promouvoir la démocratie.  Toutefois, en dépit de certaines avancées notables, il y a encore de nombreux défis à relever pour consolider les acquis démocratiques.  Le présent atelier est l’occasion de formuler des propositions concrètes et novatrices sur les voies et moyens d’assurer une meilleure alternance démocratique sur le continent.

 

La démocratie, la paix et le développement sont intrinsèquement liés.  Au moment où l’Afrique est confrontée à des crises multiformes, la consolidation de la démocratie, de l’état de droit et de la bonne gouvernance demeure la meilleure manière de promouvoir la paix et la prospérité auxquelles aspirent les peuples du continent.  L’émergence d’institutions démocratiques fortes permettrait aussi à l’Afrique de faire face aux crises alimentaires et financières actuelles.

 

Pour diffuser et ancrer les principes démocratiques sur le continent, toutes les composantes des sociétés africaines, y compris les organisations de la société civile, vont devoir conjuguer leurs efforts.  J’invite tous les participants à cet atelier à en prendre la tête. Pour sa part, l’ONU restera votre partenaire privilégié.  Je vous souhaite à tous des travaux très fructueux.

 

 

SOURCE : United Nations – Office of the Spokesperson of the Secretary-General


Categories

%d bloggers like this: