Posted by: africanpressorganization | 6 November 2008

Nouvel ambassadeur d’Egypte auprès du Saint Siège

 


 

Nouvel ambassadeur d’Egypte auprès du Saint Siège

 

CITE DU VATICAN, 6 novembre 2008/African Press Organization (APO)/ — Ce matin, le Saint-Père a reçu les lettres de créances de Mme Lamia Aly Hamada Mekhemar, nouvel Ambassadeur d’Egypte, saluant d’emblée les efforts de son pays “en faveur de la paix, de l’harmonie et de solutions justes qui respectent les Etats et les personnes. Innombrables, elles rejoignent ceux du Saint-Siège qui s’efforce lui aussi de les favoriser et de les promouvoir”. Benoît XVI a ensuite redit que “les religions peuvent et doivent être des facteurs de paix, mais que malheureusement aussi, elles peuvent être mal comprises et utilisées pour provoquer violence ou mort. Le respect de la sensibilité et de l’histoire propres de chaque pays ou de chaque communauté humaine et religieuse…et surtout une authentique volonté de recherche de la paix favoriseront la réconciliation des peuples et la cohabitation pacifique entre tous”.

 

Rappelant ensuite que l’Egypte est traditionnellement connue pour être “une terre d’hospitalité pour les innombrables réfugiés, musulmans et chrétiens, qui y ont cherché sécurité”, le Pape a dit espérer que “cette noble tradition se poursuive pour le bien de tous”. Evoquant la compréhension et le respect entre Islam et Christianisme, il a reconnu que si “du chemin a déjà été fait, il en reste à parcourir… Il est important de promouvoir avant tout une bonne connaissance réciproque qui ne peut se limiter au cercle restreint du dialogue, mais aller vers les individus qui jour après jour, dans les villes et les villages, auront à développer une mentalité de respect réciproque qui pourrait parvenir à une estime mutuelle”.

 

Quoiqu’elle soit réduite en nombre, a poursuivi le Pape, la communauté catholique d’Egypte “manifeste la grande diversité qui existe au sein de notre Eglise et la possibilité d’une harmonieuse coexistence entre les grandes traditions chrétiennes orientales et occidentales. Son engagement social et historique auprès du peuple égyptien dans les domaines de l’éducation, de la santé et des œuvres caritatives témoigne de l’amour gratuit et sans exclusive religieuse. Il est connu et apprécié par l’ensemble de la société égyptienne. L’Eglise catholique voudrait aussi atteindre en Egypte les innombrables touristes catholiques qui le visitent et qui désirent pratiquer leur religion. Je suis convaincu qu’il leur sera bientôt donné la possibilité de pouvoir prier Dieu dignement dans des lieux de culte appropriés sur les nouveaux sites touristiques qui se sont développés ces dernières années. Ce serait là un beau signe que l’Egypte donnerait au monde en favorisant les relations amicales et fraternelles entre les religions et les peuples en accord total avec son antique et noble tradition”.

 

 

SOURCE : Vatican Information Service (VIS)


Categories

%d bloggers like this: