Posted by: africanpressorganization | 27 October 2008

Burkina Faso / France / Déplacement du secrétaire d’Etat français chargé de la coopération et de la francophonie au Burkina Faso (23-24 octobre)

 


 

 

Burkina Faso / France / Déplacement du secrétaire d’Etat français chargé de la coopération et de la francophonie au Burkina Faso (23-24 octobre)

 

 

OUAGADOUGOU, Burkina-Faso, 27 octobre 2008/African Press Organization (APO)/ — Actualités diplomatiques du ministère des Affaires étrangères / Point de presse du 27 octobre 2008

 

 

Le secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie, Alain Joyandet, s’est rendu au Burkina Faso les 23 et 24 octobre.

 

Il a participé au titre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne à la réunion ministérielle de la troïka de l’Union européenne et de la CEDEAO, présidée par le Burkina Faso.

 

L’Union européenne et la CEDEAO ont évoqué la situation en Côte d’Ivoire, en Guinée, en Guinée-Bissau et dans la région du Sahel et ont salué les progrès de la négociation d’un Accord de partenariat économique (APE) complet entre l’Union européenne et la CEDEAO destiné à renforcer l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest.

 

L’Union européenne a confirmé son engagement et ses priorités en matière d’aide au développement en Afrique.

 

Le secrétaire d’Etat a ensuite rencontré le président du Faso, M. Blaise Compaoré.

 

M. Joyandet a assuré que la France maintiendrait ses engagements en matière d’aide publique malgré la crise financière. A ce titre, il a annoncé l’octroi de deux aides supplémentaires de la France : 1,5 million d’euros d’aide budgétaire additionnelle aux 6,5 millions d’euros d’aide budgétaire globale et 1 million d’euros pour aider le Burkina à faire face à la crise alimentaire.

 

Il s’est également entretenu du processus de sortie de crise en Côte d’Ivoire, rappelant le souhait de la France que le processus électoral se déroule dans les meilleures conditions et les meilleurs délais.

 

Par ailleurs, il a pris le départ de la première étape du Tour du Faso, première course cycliste d’Afrique francophone. La participation à cet événement populaire a été l’occasion d’un moment de proximité et de convivialité.

 

 

SOURCE : France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: