Posted by: africanpressorganization | 21 October 2008

Côte d’Ivoire / L’UNPOL appuie la lutte contre les stupéfiants en Afrique de l’Ouest et du Centre

 


 

Côte d’Ivoire /
L’UNPOL appuie la lutte contre les stupéfiants en Afrique de l’Ouest et du Centre

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 21 octobre 2008/African Press Organization (APO)/ — La police des Nations Unies (UNPOL) en Côte d’Ivoire a participé, lundi, à l’ouverture du premier séminaire régional sur l’identification des drogues en Afrique de l’Ouest et du Centre, tenu à Grand-Bassam, ville située à une cinquantaine de kilomètres à l’Est d’Abidjan.

 

La cérémonie, qui a réuni seize auditeurs des services de sécurité venus de treize pays de l’Afrique occidental et centrale, aux côtés d’experts ivoiriens, marque la relance des formations régionales organisées par le Centre régional de formation à la lutte contre la drogue (CRFLD) , qui bénéficie de l’appui logistique de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

 

Le Chef de la réforme et de la restructuration de l’UNPOL, Well A. Nouté, représentant le Commissaire par intérim, s’est félicité de la réouverture du CRFLD. Il a réitéré l’engagement de la mission de continuer la recherche de financement pour les projets déjà identifiés et de mettre l’expertise de l’UNPOL à la disposition de la police et de la gendarmerie ivoirienne, afin d’augmenter la qualité dans la lutte contre la criminalité organisée.

 

Le Directeur du CRFLD, le Commissaire principal Gilles Egnakou, a remercié l’ONUCI d’avoir appuyé sa requête de mobilisation de financements pour le projet de relance des formations. Fort de cet appui, la coopération technique allemande (GTZ) a répondu favorablement en finançant le projet à hauteur de $ 1.786.168 pour une période de trois ans. Selon M. Egnakou, le projet comprendra deux aspects : des formations théoriques et pratiques et un appui logistique dont bénéficiera le CRFLD à travers l’octroi d’équipements de pointe.

 

De son côté, le Représentant de l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, Heinrich Kubina, au nom du directeur de GTZ, s’est félicité de la réalisation de ce projet, fruit d’une collaboration entre les membres du Centre, l’Ambassade allemande, le ministère de l’Intérieur et l’ONUCI. Il a souhaité que les connaissances acquises au cours de ce premier séminaire permettent aux participants de réussir davantage la lutte contre la criminalité en matière de stupéfiants et autres.

 

En ouvrant le séminaire, le représentant du Ministre de l’Intérieur, M. Boblaé Gossébo Jean-François, s’est réjoui de la collaboration étroite entre le CRFLD et l’ONUCI. Ce partenariat, a-t-il souligné « ressuscite » le dynamisme du Centre, dont les formations régionales avaient été interrompues à cause du manque de financement lié à la situation socio-politique que traverse le pays. M. Boblaé a recommandé la manifestation de la volonté d’agir ensemble pour réussir les objectifs fixés par le séminaire.

 

 

 

SOURCE : Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: