Posted by: africanpressorganization | 20 August 2008

Mauritanie / Le Conseil de Sécurité condamne le coup d’état en Mauritanie et exige le rétablissement des institutions légitimes, constitutionnelles et démocratiques / Le représentant de la Mauritanie défend « le changement rectificatif » comme la conséquence d’une situation qui mettait la paix et la cohésion sociale du pays en danger

 


Mauritanie / Le Conseil de Sécurité condamne le coup d’état en Mauritanie et exige le rétablissement des institutions légitimes, constitutionnelles et démocratiques / Le représentant de la Mauritanie défend « le changement rectificatif » comme la conséquence d’une situation qui mettait la paix et la cohésion sociale du pays en danger

 

 

NOUAKCHOTT, Mauritanie, 20 août 2008/African Press Organization (APO)/ — En présence du Représentant permanent de la Mauritanie, M. Abderrahim Ould Hadrami, le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’août, M. Jan Crauls de la Belgique, a lu aujourd’hui au nom des membres du Conseil, la déclaration suivante:

 

Le Conseil de sécurité condamne le renversement des autorités démocratiquement élues de la Mauritanie par l’armée mauritanienne et se félicite des déclarations de l’Union africaine, de l’Union européenne et d’autres membres de la communauté internationale venant condamner ce coup d’État.

 

Le Conseil s’oppose à toute tentative de changement de gouvernement par des moyens anticonstitutionnels.

 

Le Conseil condamne les mesures prises par le Conseil d’État, en particulier celle consistant à s’emparer des pouvoirs de la présidence.

 

Le Conseil exige la libération immédiate du Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et le rétablissement immédiat des institutions légitimes, constitutionnelles et démocratiques.

 

Le Conseil prend note du rôle important que joue l’Union africaine, ainsi que de l’appui apporté par les partenaires régionaux et internationaux, notamment le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, par l’intermédiaire de son Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, et demande à tous d’aider à rétablir rapidement l’ordre constitutionnel en Mauritanie.

 

Le Conseil suivra l’évolution de la situation.

 

 

SOURCE : NATIONS UNIES


Categories

%d bloggers like this: