Posted by: africanpressorganization | 16 August 2008

Afrique du Sud / Point de presse quotidien du bureau de la porte-parole du Secrétaire Général de l’ONU


 

Afrique du Sud / Point de presse quotidien du bureau de la porte-parole du Secrétaire Général de l’ONU

 

 

LE CAP, Afrique du Sud, 16 août 2008/African Press Organization (APO)/ — Le HCR a indiqué qu’il vient de conclure son évaluation des conditions de vie des étrangers qui vivent toujours dans des camps après avoir été déplacés en raison d’attaques xénophobes dans la province de Gauteng, en Afrique du Sud.  Alors que la plupart des 40 000 personnes déplacées en raison des violences sont retournées chez elles en Afrique du Sud, environ 8 000 personnes restent dans des camps à Johannesburg et Cape Town.  Le HCR indique que ses partenaires sur le terrain assistent ces personnes, notamment en leur remettant une somme d’argent pour faire face aux besoins immédiats.  Pendant ce temps, le Gouvernement sud-africain a fait part de son intention de fermer ces camps, ce qui pourrait se matérialiser dès la semaine prochaine.

 

 

SOURCE : United Nations – Office of the Spokesperson of the Secretary-General


Categories

%d bloggers like this: