Posted by: africanpressorganization | 15 August 2008

Cote d’Ivoire / Nations Unies / Informations de base sur les « 1000 microprojets » pour la réinsertion socio-économique des ex-combattants et des jeunes a risque en Cote d’Ivoire

 


Cote d’Ivoire
/ Nations Unies / Informations de base sur les « 1000 microprojets » pour la réinsertion socio-économique des ex-combattants et des jeunes a risque en Cote d’Ivoire


ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 15 août 2008/African Press Organization (APO)/ — Qu’est ce que les « 1000 microprojets » ?


Les « 1000 microprojets » représentent une initiative pilote de réinsertion financée par les Nations Unies. Elle s’inscrit dans le cadre de l’appui au programme national de réinsertion et de réintégration des ex-combattants et ex-miliciens, mis sur pied par le gouvernement ivoirien et soutenu par les partenaires internationaux (Union Européenne, Banque Mondiale, agences des Nations Unies, les opérations bilatérales et l’ONUCI).

 


Quel est le montant du financement par ex-combattant ?

Le montant du financement par ex-combattant se situe entre 300 000 CFA et 420 000 CFA.  

Qui sont les bénéficiaires des financements ?

Les bénéficiaires de l’initiative « 1000 microprojets » sont :
–        Les ex-combattants démobilisés, titulaires d’une carte de démobilisé
–        Les membres de milices ou groupes d’auto-défense démobilisés et titulaire d’une carte de démobilisé
–        Les jeunes à risques
–        Les femmes et les enfants associés aux groupes armés

L’identification de ces bénéficiaires se fait avec l’appui des structures nationales chargées de la réinsertion des ex-combattants (PNRRC, PSCN, CCI)

Comment se fait la sélection et l’approbation des projets?

Les projets identifiés sont soumis à un comité de sélection institué au niveau locale et composé principalement de représentants de l’ONUCI, du PNUD, du PNRRC et du PSCN. Ce comité projet (CP) se réunit chaque semaine afin d’étudier les propositions de projets transmis par les structures d’identification mises en place. Il fait un rapport de sélection transmis au comité d’approbation des projets (CAP) qui siège, en principe, à Abidjan. Le CAP est composé de représentants de l’ONUCI, du PNUD, du PNRRC, du PSCN et du CCI. Les projets sélectionnés et  approuvés sont transmis au PNUD pour financement. Le PNUD exécute ces projets à travers diverses agences d’exécution : GTZ, OIM, UNOPS et des ONGs et organismes nationaux connus pour leur expertise dans les domaines du développement.

Quels sont les domaines d’activités pris en compte par les « 1000 microprojets » ?

Les domaines d’activités sont variés. Il s’agit notamment de :

–        l’agriculture
–        l’élevage
–        la pêche
–        la mécanique
–        le maraîchage
–        le bâtiment
–        la restauration

NB : cette liste est indicative

Par ailleurs, l’initiative « 1000 microprojets » vise à contribuer à la lutte contre la pauvreté, au chômage des jeunes. Elle vise également à créer un environnement sécuritaire stable pour des élections libres et transparentes tout en facilitant la réinsertion socioéconomique des ex-combattants dans leurs communautés d’origine.

Comment se fait le suivi de l’évolution des projets?


Une équipe ONUCI DDR/PNUD/PNRRC/PNSC sera chargée du suivi/ évaluation et effectuera des visites de terrain afin de vérifier la progression des projets.

 

SOURCE : Mission of UN in Côte d’Ivoire


Categories

%d bloggers like this: