Posted by: africanpressorganization | 8 August 2008

Somalie / ONU / Point de presse quotidien du bureau de la porte-parole du secrétaire général de l’ONU / 7 août 2008


 

Somalie / ONU / Point de presse quotidien du bureau de la porte-parole du secrétaire général de l’ONU / 7 août 2008

 

NEW YORK, USA, 8 août 2008/African Press Organization (APO)/ — Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence des Nations Unies, M. John Holmes, a tiré aujourd’hui la sonnette d’alarme en ce qui concerne le nombre croissant de victimes civiles en Somalie et les attaques de plus en plus fréquentes à l’encontre des travailleurs humanitaires.

 

« Toutes les parties à ce conflit ont l’obligation, en vertu du droit international, de protéger les civils et de s’abstenir de mener des attaques aveugles », a dit Holmes.  Il s’est inquiété de la forte proportion de femmes, d’enfants et de travailleurs humanitaires parmi les victimes, qui ne prennent aucune part au conflit.  Les attaques à l’explosif et au mortier à Mogadishu ont coûté la vie à des douzaines de civils rien qu’au cours de la semaine passée, dont 20 femmes qui participaient à un programme de « travail contre nourriture » consistant au nettoyage des rues.

 

Au moins 70 000 civils ont été déplacés en raison des combats à Belet Weyne.  Le responsable d’un orphelinat du corridor d’Afgooye a été le vingt et unième travailleur humanitaire tué en Somalie depuis le mois de janvier.

 

 

SOURCE : United Nations – Office of the Spokesperson of the Secretary-General


Categories

%d bloggers like this: