Posted by: APO | 28 June 2008

Zimbabwe / Le Canada rejette l’élection volée au Zimbabwe

Zimbabwe / Le Canada rejette l’élection volée au Zimbabwe

 

HARARE, Zimbabwe, June 27, 2008/African Press Organization (APO)/ — Le Premier ministre Stephen Harper a fait aujourd’hui la déclaration suivante dans laquelle il rejette la légitimité du deuxième tour de scrutin de l’élection présidentielle du 27 juin 2008 au Zimbabwe :

« Le chef de l’opposition, M. Morgan Tsvangirai, s’est désisté du deuxième tour de scrutin parce qu’il estimait que la violence et l’intimidation fomentées par le président Robert Mugabe et son gouvernement avaient entraîné une détérioration du climat de l’élection. Le Canada est entièrement d’accord avec ce jugement.

« Comme aucun candidat de l’opposition ne s’est présenté au deuxième tour de scrutin, le Canada refuse de croire que les résultats expriment la volonté du peuple zimbabwéenne. Cette « élection » a été volée.

« Nous engageons le gouvernement du Zimbabwe et le Mouvement pour le changement démocratique à collaborer entre eux et avec les médiateurs régionaux et internationaux pour négocier un règlement politique afin de mettre fin à cette crise qui mine la paix, la sécurité et la stabilité du Zimbabwe et de la région.

« Ce règlement devra respecter les résultats des élections du 29 mars. Nous partageons l’avis du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui, dans sa déclaration présidentielle du 23 juin, a annoncé qu’en raison de la violence exercée par le gouvernement Mugabe, la communauté internationale ne peut pas considérer les élections du 27 juin comme l’expression crédible d’une volonté démocratique.

« À la lumière de ces développements regrettables, le Canada revoit attentivement tous les aspects de sa relation avec le gouvernement du Zimbabwe et prendra d’autres mesures au fur et à mesure que la situation évolue. Il pourrait ainsi interdire les déplacements et les voyages d’étude dans ce pays.

« Nous appuyons le Conseil de sécurité des Nations Unies qui demande au Zimbabwe de poursuivre les discussions. »

 

 SOURCE : Canada – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: