Posted by: APO | 3 June 2008

Zimbabwé / USA / Le président Bush dénonce la violence au Zimbabwé

Zimbabwé / USA / Le président Bush dénonce la violence au Zimbabwé

 

BODY :

WASHINGTON, USA, June 3, 2008/African Press Organization (APO)/ — Le président Bush dénonce la violence au Zimbabwé (Déclaration du président des États-Unis)

 On trouvera ci-après le texte de la déclaration du président des États-Unis, M. George W. Bush, publiée le 2 juin 2008, dans laquelle il s’élève contre le recours à la violence par le gouvernement Mugabe à l’encontre des personnalités de l’opposition avant le second tour de l’élection présidentielle.

 (Début du texte)

 La Maison-Blanche

 Bureau du secrétaire de presse

 2 juin 2008

 Le recours ininterrompu à la violence par les pouvoirs publics au Zimbabwé, notamment les arrestations et l’intimidation injustifiées de personnalités de l’opposition, pour empêcher le Mouvement pour le changement démocratique de faire campagne librement avant le second tour de l’élection présidentielle le 27 juin, est déplorable. Nous demandons au gouvernement de cesser immédiatement toutes les attaques et de permettre l’exercice de la liberté de réunion et de la liberté d’expression ainsi que l’accès aux médias. Nous exhortons la Communauté de développement de l’Afrique australe, l’Union africaine, l’Organisation des Nations unies et d’autres organisations internationales à envoyer immédiatement dans tout le pays des observateurs des élections et du respect des droits de l’homme.

 Nous sommes aussi préoccupés par des informations selon lesquelles la politique erronée du gouvernement devrait avoir pour résultat l’une des productions agricoles les moins bonnes de l’histoire du pays. Alors que M. Robert Mugabe fait des déclarations politiques à Rome, les habitants de son pays continuent de ne rien trouver dans les marchés. Les États-Unis fournissent actuellement une aide alimentaire à 1 million de Zimbabwéens et ont consacré plus de 170 millions de dollars à cet effet l’an dernier. Nous poursuivrons ces efforts afin d’empêcher la survenance au Zimbabwé d’une famine causée par les pouvoirs publics.

 (Fin du texte)

 SOURCE : US Department of State

 


Categories

%d bloggers like this: