Posted by: APO | 29 May 2008

Togo / La Banque mondiale octroie des subventions à des organisations de la société civile togolaise


La Banque mondiale octroie des subventions à des organisations de la société civile togolaise

 

LOME, le 29 mai 2008 – Le Bureau de la Banque mondiale au Togo vient d’octroyer ce jour, un montant total de 34.000 dollars US (environ 14 millions de francs CFA) à onze (11) organisations de la société civile togolaise, dans le cadre du programme « Fonds d’appui à la société civile », édition 2008.

 

Les principaux thèmes des projets primés portent notamment sur la décentralisation, l’environnement, le droit des enfants, la jeunesse, le VIH/SIDA, l’eau et l’assainissement. Les propositions retenues sont les suivantes : (i) appui à la participation citoyenne et à la collaboration entre acteurs locaux dans la commune de Kpalimé ; (ii) sensibilisation des usagers de la route sur le rejet des papiers d’emballage sur les rue de Lomé ; (iii) formation des reines mères et femmes notables dans les communautés de base dans la Région des Plateaux sur le concept de la décentralisation ; (iv) sensibilisation sur l’établissement des actes de naissances ; (v) l’organisation des vacances utiles à l’endroit des étudiants ; (vi) la création d’un groupe d’affirmation des personnes vivant avec le VIH/SIDA ; (vii) la dissémination d’un livre qui aide à mieux comprendre la décentralisation ; (viii) la vulgarisation des conclusions des états généraux de l’administration publique ; (ix) la mise en place d’un réseau des acteurs de l’eau et assainissement ; (x) la formation des chefs traditionnels de la Préfecture d’Amou sur leur implication dans la réussite du processus de décentralisation ; et (xi) le renforcement des capacités des réseaux des para-juristes pour promouvoir leur engagement civique et soutenir le processus développement dans leurs milieux. [voir à la fin les détails sur ces projets, ainsi que les ONG bénéficiaires]

 

Tous ces projets retenus ont été proposés par des organisations non-gouvernementales et associations togolaises qui sont actives sur le terrain. Ils visent l’engagement civique des populations, un thème que soutient fortement le Fonds d’Appui à la Société Civile.

 

En remettant les chèques aux bénéficiaires, Monsieur Joseph Baah-Dwomoh, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo a déclaré que : « Le Fonds d’Appui à la Société Civile est un instrument dont dispose la Banque mondiale pour principalement encourager la promotion d’un engagement civique au sein des populations, en vue de leur permettre de mieux participer au développement de leurs pays. Les micro-projets retenus cette année sont très intéressants, car ils proposent des thèmes pouvant bien promouvoir un engagement citoyen des bénéficiaires ».

 

Tout en les félicitant pour avoir initié ces projets important, Monsieur Baah-Dwomoh a invité les ONG et associations lauréates à tout mettre en œuvre pour une bonne exécution de ces micro-projets qui viennent d’être financés, afin qu’ils puissent bénéficier pleinement à tous les acteurs impliqués.

 

########################

 

 

Organisations Bénéficiaires et Objectifs des Propositions

 

  1. Réseau d’Appui à la Décentralisation et au Développement Local (RADDEL) : « Appui à la participation citoyenne et à la collaboration entre acteurs locaux dans la commune de Kpalimé ». L’objectif visé est de mettre en place un cadre formel de concertation et de collaboration entre les acteurs du développement local dans la commune de Kpalimé, et d’intégrer le mode d’action participatif à la gestion municipale.

 

  1. Les Amis de la Terre-Togo : « Projet de sensibilisation des usagers de la route sur le rejet des papiers d’emballage sur les rue de Lomé ». Ce projet de propose d’organiser des débats sur les médias sur l’attitude à tenir sur la route en vue d’une meilleure salubrité de la ville de Lomé.

 

  1. Conseil Consultatif des Femmes du Togo (CCoFT) : « Formation des reines mères et femmes notables dans les communautés de base dans la Région des Plateaux sur le concept de la décentralisation ». Ce projet vise à faire connaître aux femmes –à travers les reines mères et les femmes notables— les règles et principes qui régissent la conduite des affaires dans les collectivités locales, afin de les inciter à mieux s’impliquer dans la vie publique de leur communauté.

 

  1. Agir de la base Pour le Développement (ABPODE) : « Promotion du 1er droit juridique des enfants ». Le but visé par cette ONG est de sensibiliser sur l’importance des actes de naissance dans la Préfecture de l’Avé, et de promouvoir un partenariat entre les accoucheuses et les agents d’état civil pour que tous les enfants qui naissent aient leurs actes de naissances.

 

  1. Réseau des Jeunes pour le Développement (REJED-TOGO) : « Projet de Vacances Utiles 2008 ». Le Rejed se propose de regrouper une cinquantaine d’étudiants pendant les vacances scolaires 2008 dans le village de Latho (à environ 20 km de Notsé), pour vivre les réalités quotidiennes des communautés rurales pauvres. Des activités sont prévues pour aider et sensibiliser ces communautés sur plusieurs thèmes : éducation, enregistrement des naissances, hygiène et environnement, agriculture, santé, etc..

 

  1. Actions et Initiatives pour le Développement Sanitaire et Social au Togo (AIDSS-TOGO) : « Création de groupe d’Affirmation et de Pression (GRAP) ». Ce projet vise à former des pairs-éducateurs au sein des personnes vivant avec le VIH/SIDA au soutien et conseil en matière de stigmatisation et de discrimination.

 

  1. Institut Africain pour le Développement Economique et Social (INADES-FORMATION) : « Implication citoyenne dans le processus de décentralisation au Togo »– Les fonds octroyés permettront à Inades-Formation de faire la dissémination d’un livre qu’ils ont élaboré et dont le titre est : « Comprendre la décentralisation ». Ce livre vise à sensibiliser tous les acteurs de la décentralisation afin de créer une dynamique citoyenne.

 

  1. Confédération Syndicale des Travailleurs du Togo (CSTT) : « Vulgarisation des conclusions des états généraux de l’administration publique au Togo tenus en décembre 2006 »– A travers ce projet, la CSTT se propose de vulgariser les textes et recommandations des Etats généraux de l’administration publique.

 

  1. Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) : « Mise en place du Réseau des Acteurs de l’Eau et Assainissement (RAEA) »– Le but visé est de renforcer le dialogue social sur la question de l’eau.

 

  1. Groupe de Réflexion des Chefs Traditionnels de la Préfecture d’Amou (DSD) : « Formation des Chefs traditionnels de la Préfecture d’Amou sur leur implication dans la réussite du processus de décentralisation »– Ce projet vise à amener les chefs traditionnels de la Préfecture d’Amou à s’impliquer davantage dans le processus de décentralisation.

 

  1. Groupe de Réflexion et d’Action Femme Démocratie et Développement / Centre de Recherche d’Information et de Formation pour la Femme (GF2D/CRIFF) : « Renforcement des capacités des réseaux des para-juristes pour promouvoir leur engagement civique et soutenir le processus développement dans leurs milieux »– Ce se propose renforcer le réseau des para-juristes en vue de mieux encadrer les populations à mieux participer au développement de leurs milieux.

 


Categories

%d bloggers like this: