Posted by: africanpressorganization | 22 May 2008

Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest entreprend des consultations à Abuja avec les autorités Nigérianes et le Président de la Commission de la CEDEAO


Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest entreprend des consultations à Abuja avec les autorités Nigérianes et le Président de la Commission de la CEDEAO

 


UNOWA – Dakar, 21 mai 2008: Dans le cadre de sa tournée en Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies (RSSG) pour l’Afrique de l’Ouest, a entrepris une visite de travail au Nigeria du 19 au 21 mai 2008. Au cours de sa visite, il a rencontré M. Goodluck Jonathan, Vice-Président de la République Fédérale du Nigéria. Les discussions ont porté sur les efforts continus concernant les activités de la Commission Mixte Cameroun-Nigéria (CMCN). M. Djinnit a également rencontré M. Baba Gana Kingibe, Secrétaire du Gouvernement fédéral, avec qui il s’est entretenu de plusieurs sujets, dont ceux relatifs à la CMCN. En outre, au cours des discussions qu’il a eues, en sa qualité de Président de la Commission Mixte Cameroun-Nigéria, avec Prince Bola Ajibola, chef de la délégation nigériane à ladite Commission, M. Djinnit a abordé l’ordre du jour de la prochaine session prévue à Abuja les 19 et 20 juin 2008.

 

Dans le discours qu’il a prononcé lors de la Réunion extraordinaire des Ministres de la CEDEAO sur la hausse des prix des denrées alimentaires, M. Djinnit a souligné la nécessité de revitaliser l’agriculture et l’économie rurale comme meilleur moyen de faire face aux questions essentielles de la sécurité alimentaire, du chômage et de l’urbanisation croissante en Afrique de l’Ouest.

 

Il a, en outre, déclaré que des leçons devraient être tirées des expériences concluantes d’autres pays en voie de développement qui ont été confrontés à des défis similaires. De même, a-t-il poursuivi, l’expérience des pays développés démontre que le développement durable ne peut être assuré au détriment de l’agriculture. Il encourage les pays de la région à coopérer en adoptant des politiques appropriées dans le domaine (en matière de) foncier et l’investissement en vue de créer les conditions nécessaires pour atteindre l’autosuffisance alimentaire.

 

Le RSSG s’est également entretenu avec le Dr. Mohamed Ibn Chambas, Président de la Commission de la CEDEAO sur le meilleur moyen d’approfondir la coopération entre la CEDEAO et le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (UNOWA). Ils ont passé en revue la situation qui prévaut actuellement dans la région et ont convenu d’entreprendre et d’adopter des approches et des actions concertées et coordonnées.


Categories

%d bloggers like this: