Posted by: APO | 22 May 2008

COTE D’IVOIRE / LA HAUT COMMISSAIRE ADJOINTE AUX DROITS DE L’HOMME VISITE LA COTE D’IVOIRE


Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l’ONUCI

(Abidjan, le 22 mai 2008)

 

LA HAUT COMMISSAIRE ADJOINTE AUX DROITS DE L’HOMME VISITE LA COTE D’IVOIRE

 

La Haut Commissaire Adjointe des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Kyung-wha Kang, est attendue dimanche à Abidjan pour une visite de trois jours en Côte d’Ivoire, a annoncé jeudi à Abidjan, la mission onusienne dans le pays.

 

Monsieur Guillaume Ngefa, Chef adjoint de la Division des droits de l’homme de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire(ONUCI) qui s’exprimait lors du point de presse de l’ONUCI, a indiqué que la visite de Mme Kang lui donnerait l’opportunité de se faire une idée claire sur les questions relatives à la promotion et à de la protection des droits de l’Homme. A cet effet, elle devrait rencontrer, a-t-il dit, « les hautes autorités de l’Etat, la Commission Nationale des Droits de l’Homme, le Représentant spécial du Secrétaire général, les agences onusiennes ainsi que les membres de la société civile ».

 

Répondant à une question sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, M Ngefa a fait état d’avancées positives depuis la signature des l’Accord de Linas Marcoussis. Il a toutefois déploré la persistance de violations routinières traduites par des actes tels que le racket, les arrestations et détentions arbitraires. « La montée des exactions commises surtout à l’Ouest, et au Nord par des groupes armés qui sont généralement non identifiés et enfin aussi bien au Nord au sud qu’à l’Est nous avons des violences intercommunautaires qui constituent aussi des questions inquiétantes pour la protection des droits de l’homme » a-t-il souligné.

 

Pour sa part, le Porte-parole militaire, le Colonel Mustapha Dafir, a annoncé la visite effectuée mercredi en Guinée par le Commandant de la Force, Fernand Marcel Amousou, dans le cadre de la sécurisation des élections ivoiriennes dont le premier tour de la présidentielle est prévu pour le 30 novembre 2008. La visite d’un jour avait pour objectif de passer en revue les modalités d’une coopération dans le domaine du contrôle et de la surveillance des frontières communes. Cet exercice devrait s’étendre sur toutes les frontières de la Côte d’Ivoire et impliquera la participation des forces guinéennes, les Forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN) et la force de l’ONUCI pour ce qui concerne la frontière avec le Guinée. Pour ce qui concerne celle avec le Libéria les forces de l’ONUCI, de la MINUL seront renforcées par les Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire (FDSCI). « Cette opération vise la préparation des conditions les meilleures pour la sécurisation des élections prochaines » a expliqué le Colonel Dafir.

 

Le Porte-parole de l’ONUCI, Hamadoun Touré, a de son côté rappelé à la presse que l’ONUCI continuait de soutenir les Ivoiriens dans la mise en œuvre de l’Accord Politique de Ouagadougou et de ses Accords complémentaires et décliné tout commentaire sur le limogeage d’un officier des FAFN qui commandait la Zone de Séguéla. Il a, par ailleurs, a annoncé la célébration le 29 mai 2008 à Abidjan de la Journée des Casques bleus instituée pour marquer l’envoi de la première mission de maintien de la paix au monde en 1948.


Categories

%d bloggers like this: