Posted by: APO | 13 May 2008

Sierra Leone : Radio d’Opposition fermée

Médias en Afrique de l’Ouest (MFWA)

ALERTE Sierra Leone : Radio d’Opposition fermée

Le 8 mars 2008, Unity Radio, station de radio dirigée par le Sierra Leone People’s Party (SLPP), a été fermée sur les ordres du Ministre de l’Information et de la Communication, Alhaji Ibrahim Ben Kargbo.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l’Ouest (MFWA) a rapporté que selon Kargbo,  la fermeture est due à l’installation d’une antenne illégale qui perturbait la transmission d’autres stations de radio et au fait que le SLPP n’a pas pris les démarches nécessaires à l’enregistrement de Unity Radio.

La déclaration de Kargbo fait suite à un communiqué lancé par le Secrétaire Général du SLPP, Jacob Jusu Saffa, qui a prétendu que le parti n’a fait rien de mauvais et que le Ministère de l’ Information et de la Communication n’était pas habilité à fermer Unity.

Saffa a prétendu que toute ingérence dans la gestion des fréquences devrait être signalée à la Commission Indépendante de l’Audiovisuel (IMC), qui est habilitée à en aviser la station. Toutefois, il n’est pas au Ministère de s’y immiscer, a-t-il affirmé.

Selon Saffa, la fermeture était une tentative délibérée de la part du gouvernement en vue de réduire l’Opposition sierra-léonaise au silence. Ceci a été nié par Kargbo, qui a prétendu que la fermeture était sur l’instigation d’autres stations de radio qui ont déposé des plaintes formelles auprès du Ministère sur l’interférence en matière de fréquences de la part d’Unity.

Selon le correspondant, la Présidente de l’IMC, Bernadette Cole, a affirmé que la décision de fermer Unity Radio était défectueuse et que les plaintes déposées par les stations de radio touchées auraient dû être prises en charge soit par l’IMC, soit par la Commission Nationale des Télécommunications (NATCOM),  qui est responsable de l’attribution des fréquences.

Dans sa déclaration, M. Kargbo a bien fait comprendre que si le SLPP prend les démarches correctes et remédie à l’interférence en matière de fréquences, le gouvernement n’aura aucun lieu de maintenir la fermeture.

 


Categories

%d bloggers like this: