Posted by: APO | 13 May 2008

[Ethiopia] IFJ Urges Ethiopia to Drop Charges Against Magazine Editor and Three Others / La FIJ demande à l’Ethiopie d’abandonner les charges portées contre le directeur d’un magazine et trois autres personnes

(English / Français)

INTERNATIONAL FEDERATION OF JOURNALISTS
Media Release
13 May 2008

IFJ Urges Ethiopia to Drop Charges Against Magazine Editor and Three Others

The International Federation of Journalists (IFJ) today called on the Ethiopian authorities to drop charges against Alemayehu Mahtemework, the editor of monthly entertainment magazine Enku, and three others who were arrested with him after the publication of a cover story about a jailed popular singer.

Mahtemework and three others, who have not been identified, appeared in court on May 6. The trial will resume on May 19.  The charges are still not clear but local sources say the four are accused of publishing “stirring articles that could incite people.” The defendants were held for five days before being released on bail.

“There is no need to hold a trial when there is no offence,” said Gabriel Baglo, the Director of the IFJ Africa Office. “We call on the authorities to drop all the legal proceedings against Mahtemework and the three people arrested with him and to allow the magazine to work in total freedom.”

The case stems from Enku‘s cover story for its latest edition on Ethiopia’s most famous pop singer Tewodros Kassahun. Kassahun, known as Teddy Afro, is on trial for murder for a hit-and-run incident in 2006. He is well-known for his songs critical of the government and his fans have protested his trial.

Mahtemework and his three co-defendants were arrested by police on the evening of 2 May in a van carrying 10,000 copies of the magazine for distribution. All the copies were seized. After their first court appearance this week, the judge gave police 14 more days to finalize evidence against the defendants and other journalists who worked on the Teddy Afro story.

FR

FEDERATION INTERNATIONALE DES JOURNALISTES
Communiqué de presse
13 mai 2008

La FIJ demande à l’Ethiopie d’abandonner les charges portées contre le directeur d’un magazine et trois autres personnes

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a appelé aujourd’hui les autorités éthiopiennes à abandonner les charges portées contre Alemayehu Mahtemework, le directeur du magazine mensuel de divertissement Enku et trois autres personnes qui ont été arrêtées avec lui après la publication d’un article à la une sur un chanteur populaire emprisonné.

Mahtemework et les trois autres qui n’ont pas été identifiés, ont comparu devant un tribunal le 06 mai. Le procès reprendra le 19 mai. Les accusations ne sont toujours pas claires, mais des sources locales disent que les quatre sont accusés de publication « d’articles à controverse qui pourraient soulever les populations. » Les accusés ont été détenus pendant cinq jours avant d’être libérés.

 « Il n’est pas besoin d’un procès quand il n’ya pas de délit, » a dit Gabriel Baglo, le Directeur du Bureau Afrique de la FIJ. « Nous demandons aux autorités d’abandonner toutes les poursuites judiciaires contre Mahtemework et les trois personnes arrêtées avec lui et de permettre au magazine de travailler en toute liberté. »
L’affaire découle de l’article à la une de Enku dans sa dernière édition sur le plus célèbre chanteur pop d’Éthiopie Tewodros Kassahun. Kassahun, connu sous le nom de Teddy Afro,  est jugé pour meurtre à la suite d’un délit de fuite après un accident de voiture en 2006. Il est bien connu pour ses chansons critiques du gouvernement et ses fans ont protesté contre son procès.

Mahtemework et ses trois co-accusés ont été arrêtés par la police le soir du 2 Mai dans une camionnette transportant 10.000 exemplaires du magazine pour la distribution. Tous les exemplaires ont été saisis. Après leur première comparution devant le tribunal la semaine dernière, le juge a donné 14 jours de plus à la police pour finaliser les preuves contre les accusés et d’autres journalistes qui ont travaillé sur l’article sur Teddy Afro.


Categories

%d bloggers like this: