Posted by: APO | 13 May 2008

BURUNDI – Assassinat d’une employée de la radiotélévision publique, un caméraman échappe à un attentat le même jour / BURUNDI – State TV sales employee killed, while cameraman narrows escapes separate shooting

Français / English

 

Reporters sans frontières

Communiqué de presse

 

13 mai 2008

 

BURUNDI

 

Assassinat d’une employée de la radiotélévision publique, un caméraman échappe à un attentat le même jour

 

Reporters sans frontières appelle les autorités burundaises à mener une enquête sérieuse sur l’assassinat, le 12 mai 2008, de Cécile Ndikumana, employée du service commercial de la chaîne publique Radio télévision nationale du Burundi (RNTB), et la tentative d’assassinat du cameraman Hilaire Minani, au cours de la même journée.

 

“Nos pensées vont à la famille et aux proches de Cécile Ndikumana, à qui justice doit être rendue, ainsi qu’à Hilaire Minani et son entourage, qui vivent une épreuve difficile. L’impunité des assassins est un terreau fertile pour l’aggravation des violences. Pour empêcher que de tels crimes odieux se répètent, les autorités doivent engager des moyens importants pour en identifier et punir les auteurs, ce qui prouverait qu’elles prennent ces agressions au sérieux”, a déclaré l’organisation.

 

Le 12 mai 2008 dans la soirée, Cécile Ndikumana rentrait à son domicile en compagnie de son époux, dans le quartier de Kakyosha (sud de la capitale), lorsque des hommes armés ont ouvert le feu, la tuant sur le coup et blessant son mari. Celui-ci a été transféré au centre médico-chirurgical de l’hôpital de Bujumbura. Ses jours ne sont pas en danger.

 

Dans la même soirée, Hilaire Minani, cameraman de la RNTB, buvait un verre en compagnie d’un voisin devant son domicile, dans le quartier de Kamenge, lorsque deux hommes armés se sont présentés et ont exigé que leur soient remis l’argent et les téléphones des deux hommes. Au cours d’une brève altercation durant laquelle le journaliste a été blessé à la main et à la tête, son ami a été touché par une balle et tué sur le coup. Hilaire Minani est parvenu à prendre la fuite.

 

La capitale du Burundi a connu, ces dernières semaines, plusieurs assassinats. Le quartier de Kamenge, au nord de Bujumbura, notamment, a été souvent le théâtre de règlements de comptes politiques. Le 10 mai, deux civils, dont un enfant, ont été tués, et trois personnes blessées, au cours de l’attaque du domicile d’un officier d’ordonnance du président burundais par des hommes lourdement armés.

 

————

 

BURUNDI

 

State TV sales employee killed, while cameraman narrows escapes separate shooting

 

Reporters Without Borders calls on the Burundian authorities to thoroughly investigate yesterday’s murder of Cécile Ndikumana, an employee of the sales department of state-owned Radio Télévision Nationale du Burundi (RTNB), and the attempted murder of RTNB cameraman Hilaire Minani in a separate incident the same day.

 

“Our thoughts are with Ndikumana’s family, to whom justice must be rendered, and with Minani and those close to him, who must be traumatised,” the press freedom organisation said. “Letting killers go unpunished just encourages more violence. To prevent these appalling crimes from recurring, the authorities must deploy significant resources to identify and punish those responsible and thereby show they take this kind of violence seriously.”

 

Ndikumana was returning home yesterday evening with her husband in Kakyosha, a district in the southern part of the capital Bujumbura, when gunmen opened fire, killing her outright and wounding her husband, who was taken to a Bujumbura hospital. His injuries are not life-threatening.

 

Minani was having a drink yesterday evening with a neighbour outside his home in Kamenge, in the northern outskirts of the capital, when two gunmen appeared and told them to hand over their money and mobile phones. An altercation ensued in which Minani sustained injuries to the head and hand, and his companion was shot dead. Minani managed to flee.

 

Bujumbura has seen a wave of murders in the past few weeks and several cases of politically-motivated violence have been reported in Kamenge, in particular. In one incident, an adult and a child were killed and three other people were wounded when heavily armed men attacked the home of a presidential aide-de-camp.

 

____________


Categories

%d bloggers like this: