Posted by: APO | 6 May 2008

L’ONUCI APPELLE A UNE PRESSE PLURALISTE ET INDEPENDANTE

Note d’Information/125

(Daloa, le 6 mai 2008)

L’ONUCI APPELLE A UNE PRESSE PLURALISTE ET INDEPENDANTE

La Division de l’Information de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) organise du 5 mai au 9 mai à Daloa, une formation à l’intention des radios de proximité. Une quarantaine de représentants de stations rurales, communautaires ou municipales de l’Ouest et du Nord de la Côte d’Ivoire prennent part aux différents ateliers, qui visent à apporter un appui au processus de paix et de réconciliation nationale et au bon déroulement des élections.

Mattala Sy, le chef par intérim du bureau de l’ONUCI à Daloa, qui présidait la cérémonie d’ouverture de la session de formation intitulée « l’éducation citoyenne en période électorale », a souhaité que la presse soit aux premières lignes dans cette ultime phase du processus de paix qui doit déboucher sur des élections libres, ouvertes et transparentes. Kadidia Ledron Coulibaly, responsable de l’unité d’appui et de développement des médias de l’ONUCI, qui représentait la Directrice de l’information de la mission, a rappelé le contexte politique apaisé dans lequel évolue la Côte d’Ivoire, en citant notamment la mise en œuvre de l’Accord Politique de Ouagadougou (APO) et le soutien de la communauté internationale, réaffirmé par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon lors de sa récente visite en Côte d’Ivoire. Elle a donc exhorté les journalistes ivoiriens, deux jours seulement après la célébration de la Journée mondiale de la presse (le 3 mai), à jouer un rôle plus actif pour que le thème choisi cette année pour la Journée, « Liberté d’expression, accès à l’autonomisation » permette, comme le souhaitait douze ans plus tôt, le Séminaire de Windoek, de promouvoir une presse indépendante et pluraliste qui puisse participer de façon décisive au développement des nations du monde et en particulier celles du continent africain.

Les radios de proximité, par la voix du président de leur association, Karamoko Bamba, se sont félicitées de cette initiative de l’ONUCI visant à doter leur personnel d’outils indispensables à leur développement.

La formation, qui porte sur des sujets tels que les principes fondateurs du journalisme, le processus appliqué à l’éducation citoyenne et les genres rédactionnels, est assurée par le Dr Abdoulatif Coulibaly, journaliste, commentateur politique et écrivain sénégalais.


 


Categories

%d bloggers like this: