Posted by: APO | 9 April 2008

Tchad / Lancement de la formation du Détachement intégré de sécurité tchadien


MINURCAT/PR/009/04/2008

 

9 avril 2008

 

Lancement de la formation du Détachement intégré de sécurité tchadien

 

N’Djamena, Tchad – La Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) a procédé ce matin au lancement de la première session de formation des commandants tchadiens dans le cadre de la mise en œuvre du Détachement intégré de sécurité (DIS). La cérémonie s’est déroulée au Groupement des Ecoles de Gendarmerie du Tchad en présence du Ministre d’Etat et Représentant du Président de la République auprès de la MINURCAT et de l’EUFOR, M. Youssouf Saleh Abbas, du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Tchad, M. Victor Angelo, du corps diplomatique, ainsi que des personnalités du Gouvernement et du Système des Nations Unies.

 

« C’est un très grand plaisir et un immense honneur de représenter le Secrétaire général des Nations Unies à cette cérémonie d’ouverture, marquant le début de la première session de formation du Détachement Intégré de Sécurité (DIS), » a déclaré M. Angelo. Le DIS sera une force exclusivement tchadienne chargée de la sécurité à l’intérieur des camps de réfugiés, des sites de déplacés et des villes avoisinantes à l’Est du Tchad. « Le déploiement de cette force se fera dans l’esprit et dans la lettre de la Résolution 1778 (2007) du Conseil de sécurité, » a prévenu le Représentant spécial du Secrétaire général.

 

Selon la Résolution 1778, la MINURCAT a pour mandat de sélectionner, entraîner, conseiller et faciliter le soutien des éléments de la police et de la gendarmerie tchadiennes qui constitueront le DIS. Elle a également pour tâche de contribuer à la surveillance ainsi qu’à la promotion et à la défense des droits de l’Homme, tout en recommandant aux autorités compétentes les mesures à prendre en vue de lutter contre l’impunité. En cela, la MINURCAT a pour objectif d’aider les Gouvernements tchadien et centrafricain à promouvoir le respect de la légalité, notamment en appuyant un système judiciaire indépendant et renforcé.

 

Le Représentant spécial du Secrétaire général a rendu un hommage à l’EUFOR pour sa contribution à l’instauration de la sécurité au Tchad et en République centrafricaine. Monsieur Angelo a également exprimé son appréciation aux différents bailleurs de fonds pour leur apport au bon déroulement des activités humanitaires. Il a enfin remercié la population tchadienne dans son ensemble pour sa collaboration exemplaire. « Je souhaite enfin remercier l’ensemble des femmes et des hommes avec lesquels nous avons tant travaillé déjà. Jour après jour, leur soutien à la mission dans le cadre de leurs fonctions a été essentiel. Nous travaillons ensemble pour réussir ensemble, » a-t-il conclu.


Categories

%d bloggers like this: