Posted by: APO | 26 February 2008

Aider l’Afrique à combattre la grippe aviaire et humaine


Aider l’Afrique à combattre la grippe aviaire et humaine

Atelier régional de lancement pour les coordonnateurs nationaux

de la lutte contre la grippe aviaire

 

Les représentants des médias sont invités à l’ouverture de l’Atelier

 

Date :                                26 février 2008, 9h 00 à 11h 00

 

Lieu :                            Hôtel Al-Afifa, Dakar, Sénégal

 

Organisateur :              Bureau Interafricain des Ressources Animales de l’Union africaine (UA/BIRA) dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui aux Plans d’action nationaux intégrés de lutte contre la grippe aviaire et humaine (SPINAP-AHI)

 

Participants :              
Coordonnateurs nationaux de la lutte contre la grippe aviaire, CEDEAO, CEEAC, OMS, FAO, OIE, UNICEF, UA/BIRA et Commission de l’UA

 

Invité d’honneur :       Honorable Hamath Sall,  Ministre  de l’Agriculture et de l’Elevage

Justification :              Contrairement aux idées largement répandues, la menace d’une pandémie mondiale de la grippe aviaire et humaine est loin d’être écartée. L’Afrique en particulier a besoin de renforcer suffisamment son niveau de préparation. Toute propagation endémique du virus pourrait avoir des effets socio-économiques dévastateurs et des conséquences néfastes sur la santé publique en Afrique.

Le SPINAP est un programme dont le but est de réduire ces effets potentiels en aidant les pays africains à mettre en œuvre leurs Plans d’action nationaux intégrés. Le programme est appelé à combler le déficit de financement et à faciliter l’appui technique. Il est basé sur un accord de contribution entre l’UA/BIRA et la Commission Européenne pour un budget de 21,5 millions €.

L’Unité de santé animale du BIRA démarre la mise en œuvre du programme par un atelier de lancement auquel participeront 21 pays de l’Afrique de l’Ouest. 21 coordonnateurs nationaux sont en effet attendus à Dakar pour présenter les propositions de leurs pays et échanger des points de vue avec d’autres parties prenantes sur la gestion de la Grippe aviaire hautement pathogène (GAHP).

Les travaux de l’Atelier porteront essentiellement sur l’appui aux stratégies nationales dans les domaines ci-après :

  • la santé humaine et animale
  • la planification financière
  • le suivi et l’évaluation
  • l’information et la communication.

Categories

%d bloggers like this: