Posted by: APO | 9 January 2008

Communique of the Personal Envoy of the Secretary-General for Western Sahara / Communiqué de l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental

Communique of the Personal Envoy of the Secretary-General for Western Sahara
(In Agreement with the Parties)

Greentree Estate, 9 January 2008

Representatives of Morocco and the Frente Polisario met under United Nations auspices at the Greentree Estate on 8-9 January 2008, in continuation of their discussions aimed at finding a mutually acceptable solution to the impasse in the conflict on Western Sahara.  As was the case in the previous rounds of talks, representatives of the neighbouring countries, Algeria and Mauritania, were also present at the opening and closing sessions and were consulted separately during the talks.

The discussions focused on the implementation of Security Council resolutions 1754 (2007) and 1783 (2007).  During the two days of discussions, the Parties continued to express strong differences on the fundamental questions at stake. At the same time, the Parties reiterated their commitment to show political will and negotiate in good faith, as called for by the Security Council, and agreed on the need to move the process into a more intensive and substantive phase of negotiations.

In addition, the Parties discussed but did not agree on confidence-building measures. They also had preliminary discussions on thematic subjects such as administration, competencies and organs.

With regard to the next steps in the process, the Parties agreed to convene on 11-13 March 2008 at Greentree Estate, New York, for a fourth round of talks. In order to help prepare the groundwork for those discussions, the parties welcomed my intention to visit the region shortly for in-depth consultations.

Communiqué de l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental
(accepté par les Parties)

Greentree Estate, 9 janvier 2008

Des représentants du Maroc et du Frente Polisario se sont réunis sous les auspices de l’Organisation des Nations Unies au Greentree Estate les 8 et 9 janvier 2008 pour continuer leur discussions visant à trouver une solution mutuellement acceptable à l’impasse dans le conflit du Sahara occidental. A l’instar des cycles antérieurs de pourparlers, des représentants des pays voisins, l’Algérie et la Mauritanie, étaient également présents aux séances d’ouverture et de clôture et ont été consultés séparément pendant les pourparlers.

Les discussions se sont concentrées sur la mise en œuvre des résolutions 1754 (2007) et 1783 (2007) du Conseil de sécurité. Au cours des deux jours de discussion, les Parties ont continué d’exprimer de fortes divergences de vue sur les questions fondamentales en jeu. Dans le même temps, les Parties ont réaffirmé leur engagement à faire montre de volonté politique et à négocier de bonne foi, comme le demandait le Conseil de sécurité, et sont convenues qu’il était nécessaire de faire entrer le processus dans une phase de négociation plus intense et davantage axée sur le fond.

En outre, les Parties ont discuté mais ne se sont pas mises d’accord sur les mesures de confiance. Elles ont également eu des discussions préliminaires sur des sujets thématiques tels que l’administration, les compétences et les organes.

En ce qui concerne les étapes suivantes du processus, les Parties sont convenues de se retrouver du 11 au 13 mars 2008 au Greentree Estate (New York)  pour un quatrième cycle de pourparlers.  En vue de faciliter la préparation de ces discussions, les Parties se sont félicitées de mon intention de me rendre bientôt dans la région pour des consultations approfondies.


Categories

%d bloggers like this: