Posted by: APO | 30 November 2007

France / SOUDAN – TCHAD – SOMMET UNION EUROPEENNE / AFRIQUE

Actualités diplomatiques du ministère des Affaires étrangères

 

Point de presse du 30 novembre 2007

 

 

 

SOUDAN

 

La France condamne l’assassinat de quatre personnes dans les

locaux de Médecins sans Frontières, survenu à Bor, au Sud Soudan, le 29

novembre.

 

Il s’agit d’un acte ignoble, commis au mépris des principes

humanitaires les plus élémentaires et qui touche une population déjà

particulièrement vulnérable. Les victimes étaient des patients de l’hôpital

voisin, ainsi que des membres de leurs familles, qui venaient d’être évacués

par MSF pour échapper à leurs assaillants.

 

 

 

TCHAD

 

(Un mouvement de rébellion au Tchad vient d’annoncer qu’il était

en état de belligérance avec les forces françaises présentes sur place. Avez

 

plus d’informations et quels sont vos commentaires ?)

 

 

J’ai pris note de la dépêche. Je n’ai pas plus d’informations.

Nous suivons avec beaucoup d’attention ce qui se passe dans cette région et

nous sommes extrêmement préoccupés par les affrontements que nous voyons

chaque

jour se succéder les uns aux autres. Nous rappelons notre attachement à la

mise

en oeuvre de l’accord de Syrte du 25 octobre. La gravité de la situation

montre

bien qu’il est utile de progresser dans la mise en place des opérations que

nous avons proposées aussi bien au niveau européen qu’au niveau de l’ONU.

Notre

préoccupation dans cette région c’est la sécurité des populations civiles

locales

réfugiées et déplacées pour la protection desquelles le déploiement d’une

présence multinationale demeure indispensable. J’espère que nous parviendrons

à

mettre en place cette présence internationale qui devrait aider à sécuriser la

région.

 

(Cette présence internationale, en tout cas en ce qui concerne

la force européenne, était prévue avant la fin novembre. Est-ce que vous avez

 

des précisions sur le calendrier et les modalités de déploiement ?)

 

 

Pas plus que ce que nous venons de dire. La dernière conférence

de génération de forces qui permet de faire le point des contributions des uns

et des autres a fait apparaître qu’il y a encore des besoins pour lesquels

nous

n’avons pas de réponses, en particulier en ce qui concerne les modalités de

transport. Nous continuons de faire, en liaison avec le général Nash, toutes

les démarches nécessaires auprès de nos partenaires et nous espérons que

l’opération Eufor pourra être mise en place le plus vite possible, d’ici la

fin

de l’année.

 

(Le porte-parole de l’Eufor vient d’annoncer qu’il ne peut pas

imaginer envoyer des soldats avant Noël de cette année. Quelles sont les

raisons , est-ce qu’il y a des pays qui avait promis des soldats et qui ont

 

renoncé ?)

 

 

Comme je vous l’ai déjà indiqué, il y a eu régulièrement des appels

auprès des principaux pays qui pouvaient apporter une contribution et, au

moment ou nous parlons, nous avons encore besoin d’hélicoptères et

d’équipements. Nous espérons que cette opération pourra être rapidement mise

en

place.

 

 

SOMMET UNION EUROPEENNE / AFRIQUE

 

 

(Quels résultats concrets attendez-vous de ce sommet ?)

 

 

De façon générale, nous cherchons à donner une impulsion

nouvelle pour progresser encore dans les relations entre l’Union européenne et

l’Afrique. Le dernier sommet avait eu lieu en 2000 au Caire. Nous progressons

dans les discussions avec les Africains, notamment sur les accords de

partenariat économique. Nous espérons à l’occasion de ce sommet pouvoir redire

comment nous progressons et comment nous voulons encore progresser dans

l’ensemble des domaines politiques et économiques avec l’Afrique. C’est cela

qui est attendu./.

– – – – – – – – – – – –


Categories

%d bloggers like this: