Posted by: APO | 13 November 2007

République du Congo/CADHP / Le Forum des ONG interpelle la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples sur des situations d’urgence

Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH)

Communiqué

République du Congo/CADHP

Le Forum des ONG interpelle la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples sur des situations d’urgence

Paris, Brazzaville, le 13 novembre 2007 – Le Forum regroupant plus d’une centaine d’ONG africaines et internationales pour préparer la 42ème session de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) qui se tient à Brazzaville à partir du 14 novembre 2007, a terminé hier ses travaux.

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) était représentée par sa présidente, Souhayr Belhassen, son président d’honneur, Sidiki Kaba, son secrétaire général, Paul Nsapu, son directeur exécutif, Antoine Bernard, et plusieurs de ses organisations membres du Soudan, de la République démocratique du Congo, de la République du Congo, de Guinée et du Sénégal

Le Forum a recommandé que la CADHP adopte, lors de sa session, des résolutions pour condamner les graves violations des droits de l’Homme et du droit international humanitaire perpétrées au Darfour, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et en Somalie.

L’attention a été portée sur l’absolue nécessité de lutter contre l’impunité des auteurs des crimes les plus graves commis dans ces pays, notamment les crimes sexuels, aux fins essentielles de prévention et de construction de paix durables.

L’accent a également été mis sur l’importance des négociations politiques en cours dans ces pays entre les parties aux  conflits, celles-ci devant être inclusives et précédées de l’application effective de cessez-le-feu.

Le Forum a également souhaité que la CADHP réagisse publiquement sur l’affaire Hissène Habré en demandant à l’Etat sénégalais d’accélérer les mesures concernant l’organisation du procès de l’ancien chef d’Etat tchadien, notamment en adoptant un calendrier public des différentes étapes de la procédure.

Le Forum, à l’initiative de la FIDH, a également adopté une résolution demandant aux Etats africains de respecter strictement leurs obligations en matière de respect des droits de l’Homme dans toutes leurs politiques migratoires.

Enfin, le Forum a tenu à exprimer sa solidarité envers Hina Jilani, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies sur les défenseurs des droits de l’Homme considérant l’ordre d’assignation à résidence délivré à son encontre par le président pakistanais.

«Le Forum des ONG a été un moment important d’échange sur les situations des droits de l’Homme sur le continent africain. Les résolutions adoptées par celui-ci reflètent nos préoccupations sur des sujets graves et difficiles ; elles adressent à la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples des préconisations fortes et réalistes à la fois. Nous espérons qu’elles seront dûment prises en compte par les commissaires», a déclaré Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH.


Categories

%d bloggers like this: