Posted by: APO | 13 November 2007

France / Point de presse du 13 novembre 2007

Actualités diplomatiques du ministère des Affaires étrangères

 

Point de presse du 13 novembre 2007

 

 

ETHIOPIE/FRANCE

 

(Est-ce que parmi les sujets abordés entre le ministre et son

homologue éthiopien demain il y aura des discussions concernant la coopération

 

entre la France et l’Ethiopie en matière de construction des barrages d’eau ?)

 

 

Dans ce type d’entretiens entre ministres des Affaires

étrangères, il est prévu d’évoquer l’ensemble des sujets bilatéraux ainsi que

la situation régionale et internationale. Bien entendu, nous vous ferons un

compte rendu de cet entretien.

 

 

 

LIBYE

 

(Est-ce que vous avez des clarifications sur l’histoire des

 

visas et de la Libye ?)

 

 

Je n’ai malheureusement pas beaucoup plus aujourd’hui. Comme on

vous l’avait annoncé, les Français sont bien revenus. Nous attendons toujours

des clarifications sur l’application de cette réglementation.

 

 

 

TCHAD

 

 

(Où en est-on du déploiement des forces européennes au Tchad ?)

 

 

Je comptais vous en parler après le 14 novembre parce que c’est

à cette date qu’aura lieu la prochaine réunion de génération des forces, mais

puisque vous m’interrogez je vais vous faire un point sur la dernière réunion.

Elle s’est tenue en fin de semaine dernière et a montré que le processus de

génération de forces, qui est le terme technique employé, se déroule bien

puisque aujourd’hui il y a plus d’une dizaine de pays dont la France – je

laisse à ces pays le soin de communiquer et vous donnerai des éléments plus

précis après la prochaine réunion de génération de forces – qui ont indiqué

vouloir participer à cette opération. Du coté français nous avons dit que nous

fournirions un bataillon formé de trois compagnies ainsi que des éléments de

soutien. L’Union européenne devrait disposer de capacités suffisantes pour

démarrer l’opération d’ici la fin de l’année. Nous tenons à saluer les efforts

des pays comme l’Irlande, qui commande l’opération – je vous avais rendu

compte

de la venue du général Nash il y a quelques jours à Paris – ou comme la

Pologne

qui vont apporter une contribution significative en hommes et qui vont exercer

des responsabilités importantes sur le terrain. C’est une très bonne nouvelle

pour l’Europe de la défense et pour sa capacité à agir de manière autonome

dans

les crises. Je vous propose d’attendre la conférence du 14 novembre pour

combler les lacunes restantes notamment en matière médicale et en matière de

capacité de transport.

 

(De passage à Paris le général Nash avait parlé de 4.300 hommes

 

?)

 

 

Oui.

 

 

(On est donc dans cet ordre de grandeur?)

 

 

Oui, Je comprends que nous nous situons dans ce type

d’hypothèse, sachant qu’il y aura une montée en puissance à partir du début de

la mise en place. Ces chiffres restent ceux sur lesquels nous travaillons.

 

(Le début du déploiement est donc toujours prévu avant la fin

 

novembre?)

 

 

On avait dit avant la fin de l’année. Nous espérons avant la fin

novembre, après la dernière conférence de génération de forces mi-novembre.

 

 

(Où les réunions ont-elles lieu?)

 

 

A Bruxelles. Il s’agit d’une opération européenne qui relève de

la PESD.

 

 

TCHAD/ARCHE DE ZOE

 

(La justice tchadienne doit rendre sa décision sur l’avenir des

six Français. Quelle sera l’attitude du Quai d’Orsay si jamais la justice

 

tchadienne décide de les garder un certain temps?)

 

 

Nous attendons la décision de la justice tchadienne. Il s’agit

d’une affaire qui intéresse la coopération entre les justices de nos deux

pays.

Je n’ai pas d’autre commentaire à faire.

 

(Est-ce que vous avez des détails sur la mission

 

inter-ministérielle au Tchad ?)

 

 

Vous faites allusion à la mission des services d’inspection du

ministère des Affaires étrangères et du ministère de la Défense. Ils sont

effectivement arrivés avant hier, ils devraient être aujourd’hui à Abéché et

ont un mois pour remettre leurs conclusions qui seront rendues publiques. Pour

l’instant, je ne peux rien vous dire de plus, ils commencent leur mission. Je

vous rappelle que l’objectif de cette mission est de comprendre comment

l’association ”L’Arche de Zoé” a pu ainsi dissimuler ses objectifs et son

identité dans l’opération qui a eu lieu au Tchad.

 

 

(Mais ils resteront combien de temps ?)

 

 

Je ne sais pas ce qui est prévu. Ils doivent remettre leur

rapport dans un mois. Les missionnaires sont libres d’organiser leur travail

comme ils le veulent, en liaison avec nos services sur place. Je n’ai pas

d’autre

information sur la façon dont ils souhaitent conduire leur mission. Nous vous

donnerons ultérieurement des détails plus précis sur le déroulement de cette

mission si vous le souhaitez.

 

 

SOUDAN

 

(Le président soudanais a annoncé hier que le Soudan va démanteler

 

les camps de réfugiés au Darfour. Avez vous un commentaire ?)

 

 

J’ai vu l’article du Monde mais je n’ai pas plus d’information

pour l’instant. Notre souci sur le Soudan est que les pourparlers se passent

bien. Nous avons ainsi suivi avec beaucoup d’intérêt l’ouverture des

négociations de Syrte et nous continuons à voir avec intérêt, et inquiétude

aussi parfois, la suite de ces discussions. Sur le point précis que vous

évoquez nous allons regarder comment les choses se passent sur le terrain et

nous

en reparlerons.

 

 

(Et au sujet de la crise entre le Sud et le Nord ?)

 

 

Nous espérons que les blocages dans la mise en oeuvre de

l’accord global entre le Nord et le Sud vont pouvoir être surmontés.

 


 


Categories

%d bloggers like this: