Posted by: APO | 8 November 2007

Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l’ONUCI


Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l’ONUCI

(Abidjan, le 8 novembre 2007)

 

     LE CHEF DE L’ONUCI INVITE LES ACTEURS POLITIQUES                     IVOIRIENS A MAINTENIR LE CAP

 

L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) va suivre avec beau- coup d’intérêt la réunion prévue demain à Ouagadougou entre les acteurs poli tiques ivoiriens , a indiqué jeudi à Abidjan le Chef de la mission par intérim, Abou Moussa.

 

Intervenant lors du point de presse hebdomadaire de la mission, M Moussa a ajouté que l’ONUCI espère que la rencontre serait le cadre approprié pour un dialogue franc et approfondi destiné à renforcer les acquis déjà enregistrés et à lever d’éventuels incompréhensions.

 

Le Chef de mission par intérim a dit que, pour sa part, il poursuivait ses contacts réguliers avec les acteurs politiques ivoiriens pour que le cap soit maintenu.

 

Il a assuré de nouveau les Ivoiriens de l’engagement de la Communauté internationale, qui a salué les progrès enregistrés dans le processus de paix, et encouragé les parties à continuer dans cette voie. Elle demeure prête à renforcer son soutien multiforme en vue d’aider les parties ivoiriennes à sortir rapidement de la crise et à redresser leur pays

 

M. Moussa a, par ailleurs, annoncé l’arrivée à Abidjan le 20 novembre 2007 du nouveau Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Choi-Young jin, qui va assumer ses fonctions à la tête de l’ONUCI.

 

Répondant à la question d’un journaliste sur ses attentes concernant la réunion de demain à Ouagadougou, M. Moussa a estimé qu’il était nécessaire et important que cette réunion se tienne, « vu les déclarations et contre-déclarations entendues ces derniers temps, il est important de calmer le jeu » a-t-il conclu.

 

 

A une autre question sur la durée du processus de Désarmement, Démobilisation et Réintégration, il a répondu en mettant l’accent sur l’importance du programme de l’Accord Politique de Ouagadougou qu’il faudra respecter tant qu’il n’aura pas été amendé.


Categories

%d bloggers like this: