Posted by: APO | 29 October 2007

Le ressortissant suisse enlevé à Haïti a été libéré sain et sauf

Le ressortissant suisse enlevé à Haïti a été libéré sain et sauf

29.10.2007

Le ressortissant suisse victime d’un enlèvement à Port-au-Prince (Haïti) samedi 20 octobre a été libéré par ses ravisseurs en début de journée. Il est sain et sauf et a pu entrer en contact avec sa famille. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) remercie les autorités haïtiennes ainsi que tous les services suisses engagés de leur collaboration exemplaire qui a favorisé cette issue heureuse.

À la suite de cet enlèvement, la Police cantonale vaudoise a mis en place un important dispositif afin de collaborer efficacement à la résolution de cette affaire avec la Police judiciaire fédérale et le Département fédéral des affaires étrangères. Les opérations vaudoises ont été coordonnées depuis un poste de commandement spécifique à cette opération, tenu 24 heures sur 24. Des inspecteurs de la police de sûreté se sont trouvés en permanence avec l’amie de la victime, domiciliée dans le canton de Vaud, et ont assuré un contact ininterrompu avec la famille et les proches.

Deux officiers de police provenant de la Police judiciaire fédérale et de la Police cantonale vaudoise ont été dépêchés à Port-au-Prince, où ils ont coopéré avec le Consulat général de Suisse à Haïti, qui avait lui aussi vu son personnel renforcé, afin de soutenir la cellule de négociations locale et la police haïtiennes dans leurs efforts.

Conformément à leur politique constante, les autorités suisses n’ont pas fourni d’informations afin de ne pas compromettre les opérations menées dans le but d’obtenir la libération de notre compatriote dans les meilleurs délais. Dans le souci de ne pas entraver la poursuite de l’enquête, les autorités suisses ne donneront pas plus de détails sur cette affaire. 

Le gouvernement suisse exprime sa reconnaissance aux autorités de la République d’Haïti ainsi qu’à la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), dont l’action et la collaboration permanente se sont avérées décisives pour obtenir la libération de notre compatriote.
 
Berne et Lausanne, lundi 29 octobre 2007


Categories

%d bloggers like this: