Posted by: APO | 22 August 2013

DHL observe des changements sur le marché des technologies en Afrique


DHL observe des changements sur le marché des technologies en Afrique

LE CAP, Afrique du Sud, 22 août 2013/African Press Organization (APO)/

•          La société spécialisée dans les services express estime que 60 % de la croissance du secteur du matériel informatique en 2013 viendra des tablettes et smartphones

•          « Les sociétés de technologie qui s’installeront en Afrique réduiront considérablement leurs dépenses en logistique » – Charles Brewer

Le Cap, le 22 août 2013 : La concurrence au sein du secteur des technologies ne cesse de s’accentuer et l’importance de l’Asie à la fois en tant que lieu de fabrication et marché de consommation est en constante augmentation. Toutefois, même si l’Asie demeure essentielle au secteur, l’adoption des technologies a connu récemment une explosion en Afrique, qui s’apprête à devenir une région majeure.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/dhl_logo2.jpg

Photo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/photos/charles-brewer.jpg

Ce sont les propos de Charles Brewer, directeur général de DHL Express en Afrique subsaharienne (http://www.dhl.com), qui déclare qu’une récente conférence sur la technologie mondiale de DHL a révélé cette tendance d’évolution des dynamiques du marché des technologies.

Il a affirmé qu’en raison de la concurrence accrue au sein du secteur, les fournisseurs doivent s’adapter et améliorer les produits et services pour conserver et augmenter leurs parts de marché. « C’est une opportunité permettant aux fournisseurs d’être innovants et de fournir aux clients leurs meilleures produits, services et prix.

Ces deux tendances promettent également de renforcer le rôle de la logistique en tant qu’avantage concurrentiel au sein de l’industrie des technologies, notamment alors que les sociétés mondiales recherchent des partenaires solides et bien établis pour soutenir et simplifier l’accès au marché africain. »

M. Brewer explique qu’en Afrique, malgré l’augmentation considérable de la demande de produits électroniques grand public, le continent doit attirer les investissements de sociétés de technologie internationales, afin de devenir plus qu’un simple utilisateur final de produits technologiques.

Il observe que plus que toute autre industrie, le secteur des technologies est stimulé par une innovation permanente, des cycles de vie des produits courts et de nouveaux canaux de vente. « Du point de vue de la logistique, cela représente un énorme défi, mais également une opportunité pour les marques avant-gardistes. »

M. Brewer déclare qu’en démarrant une entreprise en Afrique, ces marques peuvent servir ce marché en expansion et réduire considérablement leurs frais de logistique car elles sont basées à proximité de leurs clients.

Selon un récent rapport de Deloitte intitulé « The Rise and Rise of the African Middle Class » (L’augmentation constante de la classe moyenne en Afrique), le continent comprend un nombre disproportionné de jeunes, 62 % de la population africaine ayant moins de 25 ans. « Ceci est positif d’un point de vue externe pour les investissements, car cela signifie véritablement qu’il existe une clientèle garantie pendant les années à venir par rapport à un territoire comme l’Europe, qui connaît un déclin démographique. »

Le rapport Deloitte prévoit également que si la classe moyenne africaine poursuit sa trajectoire de croissance actuelle, elle atteindra 1,1 milliard de personnes (soit 42 % de la population totale du continent) d’ici 2060.

La tendance consistant à remplacer les PC par des appareils mobiles comme outil d’accès à Internet a également été soulignée lors de la conférence. Florence Noblot, directrice du secteur des technologies de DHL pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, estime que 60 % de l’ensemble de la croissance du secteur du matériel informatique viendront des tablettes et smartphones cette année. « Ces deux appareils alimenteront une tendance vers des cycles d’innovation élevés, qui nécessitent que les fournisseurs de logistique améliorent leur délai de commercialisation tout en soutenant un positionnement tarifaire concurrentiel.

« Cette tendance est également claire en Afrique, et selon la GSMA, l’Afrique constitue maintenant le second plus important marché mobile au monde en termes de liaisons après l’Asie et le marché mobile à la croissance la plus rapide au monde. »

Elle affirme qu’il existe une tendance générale vers des produits simplifiés et plus légers qui, associée à la pression tarifaire, représente un défi pour les fabricants, leurs fournisseurs et parfois même leurs concurrents pour développer des solutions collaboratives qui améliorent la rentabilité de la chaîne d’approvisionnement technologique.

« Avec la croissance économique attendue, les fournisseurs de technologies bénéficient de l’opportunité idéale de pénétrer le marché africain, mais ils devraient avoir des partenaires expérimentés qui sont capables de fournir leur perspective et leur expérience d’affaires sur le continent », conclut Mme Noblot.

Distribué par l’Organisation de la Presse Africain pour Deutsche Post DHL.

Contact pour les médias :

Lee Nelson. Responsable senior du marketing et des communications, Afrique subsaharienne

Tél. : +27 21 409 3600 Mobile : +27 72 361 0178

lee.nelson@dhl.com

DHL – La société de logistique du monde (The Logistics company for the world)

DHL est le leader mondial du marché de la logistique et « la société de logistique du monde (The Logistics company for the world) ». DHL met son expertise dans le domaine des services express internationaux, du fret aérien et maritime, du transport routier ou ferroviaire, de la logistique contractuelle et du courrier international, au service de ses clients. Un réseau mondial composé de plus de 220 pays et territoires, et d’environ 285 000 salariés dans le monde entier, offre à ses clients un service de qualité de haut niveau et une connaissance du terrain, permettant de satisfaire aux exigences dictées par leurs chaînes d’approvisionnement. DHL assume sa responsabilité sociale en soutenant la lutte contre le changement climatique, la gestion des catastrophes naturelles et l’éducation.

DHL fait partie de Deutsche Post DHL. Le groupe a enregistré des recettes d’un montant supérieur à 55 milliards d’euros en 2012.


Categories

%d bloggers like this: