Posted by: africanpressorganization | 9 August 2013

Soudan du Sud : MSF condamne l’attaque perpétrée contre son personnel qui a tué un employé et blessé un autre près de Juba


 

Soudan du Sud : MSF condamne l’attaque perpétrée contre son personnel qui a tué un employé et blessé un autre près de Juba

 

JUBA, Soudan du Sud, 9 août 2013/African Press Organization (APO)/ Le lundi 5 août, un groupe d’hommes armés a attaqué un véhicule appartenant à Médecins Sans Frontières (MSF) sur une route principale près de Juba, au Soudan du Sud.

 

Deux membres du personnel de MSF ont été grièvement blessés, et l’un d’entre eux est décédé de ses blessures deux jours plus tard. Le véhicule était clairement identifié comme appartenant à l’organisation.

 

Les circonstances exactes entourant cette attaque ne sont pas encore claires, et MSF tente de mieux comprendre ce qu’il s’est passé.

 

MSF est indignée par cette attaque injustifiée, perpétrée contre une organisation humanitaire qui œuvre au Soudan du Sud depuis plus de 30 ans. Ce genre d’incidents a un impact direct sur la capacité des travailleurs humanitaires à fournir une assistance médicale vitale à la population locale.

 

« Nous avons demandé aux autorités d’enquêter sur cette attaque violente qui a tué l’un de nos collègues », déclare Marcel Langenbach, directeur des opérations pour MSF.

 

Le collègue qui est décédé s’appelait Joseph et avait 28 ans. Il travaillait pour l’organisation depuis 2012.

 

« Joseph était un excellent collègue », dit Raphael Gorgeu, responsable de pays pour MSF au Soudan du Sud. « Sa personnalité et son attitude positive manqueront à toute l’équipe. Sa mort tragique est une perte terrible pour sa famille, pour MSF et pour son pays. »

 

« Nous voulons insister sur le besoin de respecter le droit humanitaire international et sur l’obligation de garantir la protection des travailleurs humanitaires, de leurs propriétés et des structures de santé », ajoute Marcel Langenbach.

 

 

MSF est une organisation humanitaire médicale internationale et indépendante qui apporte une aide d’urgence aux Sud-Soudanais touchés par le conflit armé, les épidémies, l’exclusion des soins de santé et les catastrophes naturelles depuis les 30 dernières années.

 

Rien qu’en 2012, MSF a réalisé 702 634 consultations externes, hospitalisé 34 324 patients, soigné 141 525 personnes atteintes du paludisme, pratiqué 10 918 accouchements. Elle a aussi traité 29 018 enfants souffrant de malnutrition, effectué 3 257 interventions chirurgicales et vacciné 253 237 enfants contre la rougeole.

 

SOURCE 

Médecins Sans Frontières (MSF)


Categories

%d bloggers like this: