Posted by: APO | 9 July 2013

AFC et la Banque Ouest Africaine de Développement établissent un partenariat pour la promotion et l’investissement dans les infrastructures


 

AFC et la Banque Ouest Africaine de Développement établissent un partenariat pour la promotion et l’investissement dans les infrastructures

 

Une collaboration pour le financement des opérations commerciales et des projets en faveur du développement économique

 

LAGOS, Nigeria, 9 juillet 2013/African Press Organization (APO)/ Africa Finance Corporation (AFC) (http://www.africafc.org) et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) ont formalisé une collaboration stratégique visant à promouvoir le développement des infrastructures à travers l’Afrique occidentale en signant un Protocole d’entente (PE) au siège social de la BOAD à Lomé, dans la République togolaise. Le PE est destiné à fournir un cadre pour la coopération et la collaboration, et à faciliter à la fois l’investissement direct et le cofinancement de projets d’infrastructure, harmonisant davantage les efforts institutionnels qui visent à promouvoir le financement des opérations commerciales, le financement des projets et le développement économique à travers l’Afrique occidentale. Les parties collaboreront notamment pour la création et le cofinancement d’opérations essentielles liées à l’infrastructure économique au niveau régional, tirant parti de leurs ressources et capacités mutuelles dans les domaines du financement et de la structuration de projets, le financement des opérations commerciales, l’évaluation technique et la diligence raisonnable. Cette collaboration stratégique devrait permettre à AFC et à la BOAD de réaliser plusieurs co-investissements dans des États francophones et lusophones d’Afrique occidentale.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/afc.jpg

 

AFC, une institution financière multilatérale, a été créée en 2007 avec un capital initial d’1 milliard USD, avec pour mission de jouer le rôle de catalyseur pour un investissement dans l’infrastructure du secteur privé à travers l’Afrique. AFC a été établie pour combler un vide essentiel dans la fourniture d’une expertise en matière de structuration de projets et de capital-risque pour répondre aux besoins en développement des infrastructures d’Afrique. Elle est en passe de devenir une institution de référence pour les investissements dirigés par le secteur privé dans les domaines clés des infrastructures de l’énergie, des ressources naturelles, de l’industrie lourde, du transport et des télécommunications.

 

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), également appelée West African Development Bank, est une banque de développement internationale et multilatérale créée en 1973 pour servir les nations francophones et lusophones d’Afrique occidentale. La BOAD est organisée par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest et ses huit gouvernements membres : le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Elle a pour mission de promouvoir le développement équilibré de ses États membres et de parvenir à une intégration économique en Afrique occidentale. La BOAD a pour mandat d’accorder un financement aux projets prioritaires dans les domaines du développement rural, de l’environnement, des infrastructures, des télécommunications, de l’énergie, de l’industrie, du transport, de l’agro-industrie, du tourisme et d’autres services.

 

Andrew Alli, président et PDG d’AFC, a déclaré à propos du partenariat : « Ce PE fournit un cadre solide à la BOAD et à AFC pour renforcer notre engagement envers le développement économique de l’Afrique occidentale, par le biais de la facilitation du commerce et la fourniture d’une infrastructure capitale. Je suis convaincu que ce partenariat représente une étape positive vers une plus grande coopération. Je souhaiterais remercier la BOAD pour son approche proactive visant à consolider ce partenariat, et je suis impatient de travailler étroitement avec son équipe pour fournir des solutions d’investissement dans les infrastructures du continent. »

 

Cristian Adovelande, président de la BOAD, a affirmé : « Les exigences de croissance de l’Afrique et ses immenses réserves de ressources naturelles, en particulier en Afrique occidentale, ne peuvent être exploitées sans une collaboration accrue pour le financement et le développement de projets entre les institutions des secteurs privé et public. Nous sommes convaincus qu’une collaboration pour des investissements stratégiques avec des organisations telles qu’AFC est essentielle à l’exercice de notre mandat visant à accroître le développement économique de nos États membres en Afrique occidentale. Notre relation avec AFC formalise notre processus d’engagement dans le financement conjoint de projets commerciaux et d’infrastructure. »

 

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour Africa Finance Corporation (AFC).

 

 

À propos d’AFC – www.africafc.org

    

AFC (http://www.africafc.org) est une institution financière internationale menée par l’Afrique. Créée en 2007, elle a pour mission d’améliorer les économies africaines en développant et finançant de manière proactive les actifs d’infrastructure, industriels et financiers. AFC est impliquée en tant qu’investisseur, développeur et bailleur dans divers projets d’infrastructure, et est de plus en plus reconnue comme une institution de référence pour financer le développement de projets d’infrastructure en Afrique. Pour exécuter son mandat, AFC a établi des partenariats au niveau régional, avec d’autres institutions telles que la Banque africaine de développement, la Banque africaine d’import-export de la ZEP, la Banque islamique de développement, la Nigerian Sovereign Investment Authority (NSIA – Autorité souveraine d’investissement du Nigeria) ; et au niveau international avec le Fonds chinois pour l’Afrique, l’Infrastructure Development Finance Company of India (IDFC – Société de financement du développement des infrastructures d’Inde), la FMO et le gouvernement des États-Unis par le biais de l’USAID dans le cadre de la « Power Africa Initiative » du président des États-Unis.

 

AFC est le principal investisseur dans le projet primé Cabeolica, un projet emblématique de 90 millions USD, qui vise à fournir 26 MW d’énergie éolienne renouvelable au Cap-Vert. AFC agit en tant que conseiller technique auprès de la Banque centrale du Nigeria (BCN) pour le Power and Aviation Intervention Fund (PAIF – Fonds d’intervention dans l’énergie et l’aéronautique) de 2 milliards USD de la BCN. AFC est un partenaire de Vigeo Holdings Limited et Tata Power Delhi Distribution Limited pour l’acquisition d’actifs de distribution d’énergie dans le cadre du cycle de privatisation du secteur énergétique du gouvernement nigérian. Par ailleurs, AFC a réalisé des investissements au Nigeria pour soutenir les opérateurs de terrain marginaux des sociétés du secteur du gaz et du pétrole des niveaux intermédiaire et supérieur tels que Neconde, FHN et Seven Energy. AFC est aussi l’investisseur principal dans Cenpower Generation Company Limited (Cenpower), qui met actuellement en œuvre le projet Kpone IPP – une centrale électrique de 340 mégawatts à cycle combiné alimentée par turbines à gaz à Tema, au Ghana. AFC est le principal investisseur dans le projet de câble à fibre optique Main One, destiné à améliorer la connexion entre l’Afrique occidentale et l’Europe ainsi que le reste du monde par le biais d’une capacité de transmission à large bande plus rapide et plus technologiquement avancée. AFC a fourni un investissement de créances convertible de 50 millions USD dans ARM Cement Limited (ARM), le deuxième plus important producteur de ciment au Kenya, en vue de soutenir les initiatives d’expansion en Afrique de l’Est et du Sud, y compris ; le développement et la construction d’une usine de chaux en Tanzanie et l’agrandissement de la capacité de production de ciment d’ARM au Kenya. Cette transaction constituait le premier investissement bilatéral d’AFC au Kenya. L’AFC a accordé un financement pour l’expansion de la flotte d’Ethiopian Airlines avec l’acquisition du premier avion Boeing 777 d’Afrique. AFC a par ailleurs investi dans le projet d’autoroute à péage Bakwena en Afrique du Sud, et dans le pont à péage Konan Bedie d’une valeur de 270 millions EUR en Côte d’Ivoire, projet phare de PPP du transport en Afrique francophone, soulignant son intérêt à investir dans les PPP/PFI dans ses secteurs prioritaires à travers le continent africain. AFC a lancé un projet phare de 15 millions USD de développement d’installations avec la Banque néerlandaise de développement (FMO) en janvier 2013, dans le but de financer des investissements en actions de phase initiale dans des projets en cours de développement préalablement à leur clôture financière, dans le secteur de l’infrastructure à travers l’Afrique subsaharienne.

 

        

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

 

Dr Adesegun Akin-Olugbade

Directeur exécutif et avocat général

Africa Finance Corporation, 3a Osborne Road

Lagos, Nigeria

Tél. : + 234 1 279 9600

E-mail : adesegun.akin-olugbade@africafc.org

 

Lucy Savage

Vice-président, communications institutionnelles

Africa Finance Corporation, 3a Osborne Road

Lagos, Nigeria

Tél. : + 234 1 279 9600

E-mail : lucy.savage@africafc.org

 

SOURCE 

Africa Finance Corporation (AFC)


Categories

%d bloggers like this: